• « De petites brochettes parfaites pour un buffet ou un cocktail dinatoire. Elles se mangent en quelques bouchées. »
          _________________________________________________________

    INGRÉDIENTS:


    600 g de filet de bœuf - 20 g de cacahuètes grillées - 1 citron vert - 1/2 bouquet de coriandre fraîche - 1/2 bouquet de menthe -  4 pics à brochettes en bois - 2 gousses d'ail - 1 piment vert (ou 1 c.à.c de sauce sriracha)  - 25 g de gingembre - 2 cl de sauce soja - 10 ml de sauce hoisin (sauce barbecue chinoise) -  3 c.à.s d' huile de sésame

    RECETTE POUR 4  PERSONNES

    Commencez par découper la viande en petits cubes de même taille. Pelez, dégermez et émincez ensuite les gousses d'ail. Pelez et émincez finement le gingembre. Coupez ensuite le piment dans la longueur, épépinez-le et coupez-le en fines lamelles ou mettez 1.c à thé de sauce sriracha si vous préférez. Mélangez dans un grand bol la viande, l'ail, le gingembre et le piment (ou la sauce sriracha) avec la sauce soja, la sauce hoisin et l'huile de sésame (en respectant les proportions) puis laissez mariner au frais pendant 20 minutes. Pendant ce temps, lavez, effeuillez et hachez finement la coriandre et la menthe. Nettoyez et coupez en fines rondelles les jeunes oignons. Concassez ensuite les cacahuètes. Découpez le citron vert en quatre quartiers. Quand le bol de viande (mis au frais) a bien mariné, embrochez les cubes sur les pics. Faites chauffer la marinade restante du bol dans une poêle anti-adhésive sur feu moyen et faites-y griller les brochettes (en les retournant de temps-en-temps), jusqu'à la cuisson désirée. Pour finir, servez les brochettes accompagnées de quartiers de citron vert et de petits ramequins contenant la coriandre, la menthe, les jeunes oignons et les cacahuètes.

    Brochette de boeuf à la coréenne

    Brochette de boeuf à la coréenne

    Brochette de boeuf à la coréenne

    Brochette de boeuf à la coréenne

    Brochette de boeuf à la coréenne

    Brochette de boeuf à la coréenne

    Brochette de boeuf à la coréenne

    Brochette de boeuf à la coréenne

    Difficulté: Facile        Préparation: 20 min.         Cuisson: 10 min.        Temps total: 1h 21min.


    votre commentaire
  • « Les ichigo daifuku sont des pâtisseries japonaises très populaires qui font parties de la famille des mochi. Ces pâtisseries molles et gourmandes sont un véritable délice avec la fraise à l’intérieur. » 
          _________________________________________________________

    INGRÉDIENTS:


    1/2 tasse de farine de riz- 1/2 tasse d'eau - 1/2 tasse de sucre - 12 fraises lavées séchées - Anko (pâte de haricot rouge sucrée ou du lait concentré sucré) 

    RECETTE POUR 12 PERSONNES

    Porter à ébullition le sucre et l'eau dans une casserole et mélanger. Hors du feu, ajouter la farine de riz. Remuer jusqu'à obtenir une pâte bien lisse puis remettre à chauffer.   Laisser au chaud pendant 2 minutes en remuant régulièrement. Arrêter le feu et laisser refroidir 15 minutes en remuant de temps en temps.   Faire une boule de la taille d'une grosse noix puis l'aplatir. Enduire les fraises de lait concentré sucré ou d'anko. Pour finir, placer une fraise au centre de chaque boule de pâte et pincer les bord ensemble pour fermer. Fariner les mains et les boules pour empêcher la pâte de coller.

    Ichigo daifuku

    Ichigo daifuku

    Ichigo daifuku

    Ichigo daifuku

    Ichigo daifuku

    Ichigo daifuku

    Ichigo daifuku

    Ichigo daifuku

    Difficulté: Facile        Préparation: 35 min.         Cuisson: 10 min.         Repos: 15 min.         Temps total: 1h.


    14 commentaires

  • « L'onigiri est une boulette de riz sous forme de triangle fourrée de viande et enveloppée par une feuille de nori.  Parfait pour des bentos ! » 

          _________________________________________________________

    INGRÉDIENTS:


    250g de riz japonais - 350 ml d'eau - 4 cuillères à soupe de vinaigre de riz -
    6 rondelles de concombre - 250 g de boeuf et de porc haché - 1 cuillère à soupe de sucre - 1 cuillère à soupe de mirin ou vinaigre de riz - 2 cuillère à soupe de sauce soja - 1 cuillère à soupe de pâte miso clair - 1 œuf dure - ciboulette 

    RECETTE POUR 3 PERSONNES

    Laver votre riz à l'eau froide, à rincer 3 ou 4 fois. Faire cuire le riz avec l'eau vinaigré pendant 10 à 12 minutes à feux doux à recouvrir. (sinon dans un rice-cooker) il faut que le riz est absorbé toute l'eau.   Dans une poêle faites revenir dans de l'huile de tournesol, la viande. Couper le concombre en petit dès ainsi que l’œuf dur. Ajouter à la viande, le sucre, le mirin ou le vinaigre, la sauce soja, pâte miso et laisser réduire. Ensuite,  mélanger le riz avec une fourchette et laisser refroidir. Prendre la poêle, mélanger à la viande, œuf et concombre. Puis pour terminer une bonne poignet de ciboulette. Découper les feuilles nori dans des longueurs de 10 cm et largeur de 3 cm pour recouvrir l'onigiri. Un bol d'eau tiède avec du vinaigre de riz. Mouiller vos mains, juste les humidifier. Prendre une bonne cuillère à soupe de riz dans vos mains. Étaler le riz dans la paume de la main et faire un petit creux pour mettre la farce. Puis fermer la main, ajouter un demi cuillère à soupe au dessus. Former des triangles. Ensuite customiser à votre guise.  Pour finir, se mange chaud (à réchauffer pendant 15 à 30 secondes au four micro-onde) sinon froid. On peut également farcir l'onigiri de poulet, ou bien les faire végétarien. Juste du tofu haché et des carottes en dès.

    Onigiris

    Onigiris

    Onigiris

    Onigiris

    Onigiris

    Onigiris

    Onigiris

    Onigiris

    Difficulté: Facile        Préparation: 30 min.         Cuisson: 15min.         Repos: 10 min.         Temps total: 55 min.


    votre commentaire
  • Hana Yori Dango GREAT TEACHER ONIZUKA & GREAT TEACHER ONIZUKA - Le Film
    _Japanese Drama___Japanese Movie_

    Épisodes: 12 + SP - Année : 1988 - Audio: VOSTFR -
    Diffuseur: Fuji TV - Genre: Comédie, École

    Synopsis: Sorimachi Takachi joue Onizuka Eikichi, un diplômé d'un université de 3 eme catégorie, et leader d'un gang de "Biker" qui souhaite devenir Prof. Après avoir été engagé par la principal d'un lycée privé, alors qu'il avait frappé le sous-directeur, il prend en charge la classe 2A, une classe ayant dégouté leurs anciens professeurs. Onizuka va alors commencer à enseigner avec sa méthode très peu conventionnelle, mais cela va lui permettre de se démarquer des autres enseignant que ces élèves ont déjà eu. Après avoir résisté à du chantage, sauvé un élève suicidaire, résisté au génie d'un de ses élèves, il doit faire face à Miyabi, le cœur du problème, celle qui a mené la révolte...Même si le drama ne suit pas tout à fait l'histoire du manga/anime, il y a des clins d'œil qui nous le prouvent tout au long des épisodes.


    Casting: Oguri Shun, Sorimachi Takashi, Kirari, Nakamura Aimi, Kubozuka YosukeMatsuhima Nanako

    Mon avis: Je suis tombé sur ce drama tout à fait par hasard dans un magasin coréen. Biens sûr, je connaissais le manga que de nom & je n'avais jamais entendu parlé du drama mais la pochette m'a attiré l'œil! J'ai donc acheté le coffret sans savoir vraiment à quoi m'attendre. Commençant le premier épisode, je me rend vite compte que selon l'éclairage & les effets spéciaux, ça ne date pas d'hier mais je continue tout de même l'épisode sans en prendre vraiment compte parce que oui, il existe de vieux drama mais qui ont quand même un certain potentiel. Par contre, comme tout drama, certains deviennent intéressant après quelques épisodes comme ça été le cas ici! Selon moi, petit à petit ça devient convaincant face aux personnages. C'est vrai, on peut reprocher à notre protagoniste de ne pas être blond & de ne pas ressembler au personnage culte que l'on voit sur la couverture du manga comme certains l'on fait pour Death Note avec sa Misa Misa aux cheveux noirs mais j'avoue avoir préféré cette version à l'original. Je trouve que ça fait de lui un meilleur délinquant. C'est peut- être un préjugé mais je trouve que les hommes aux cheveux & yeux foncés démontre un plus fort caractère. Bref, cette série m'a fait passer un agréable moment!
     
    Ma note
    5  / 5 

     

    Vous aimerez aussi:  

    SEITO SHOKUN!
    10 épisodes

      

    YANKEE-KUN TO MEGANE-CHAN
    10 épisodes

     

    DROP
    122 minutes

     


    votre commentaire
  •  » FLOOR 07: Existe en plusieurs versions

     
     GREAT TEACHER ONIZUKA par poesies13
    Voici un drama qui m'a profondément plu. Une excellente qualité d'histoires, d'émotions, de surprises tellement que j'avais toujours hâte de rentrer me faire un nouvel épisode. J'ai littéralement dévoré la totalité des épisodes. L'histoire est simple, claire et sans détour. Nous suivons un homme qui veut à tout prix devenir professeur. Bien qu'il n'en ai ni l'allure, ni le style de cette profession, il réussit par miracle à se faire embaucher au sein d'un lycée. C'est alors que s’enchaînent pour lui et sa classe les 2-A, toutes sortes d'aventures. De regarder un tel drama, c'est un peu comme quand j'ai visionné Dragon Zakura, un autre manga du même style que je vous recommande en passant. Il m'a donné envie de retourner à l'école pour m'amuser de la même façon, d'avoir des amis, de faire des fêtes de l'école, d'aider les autres, de passer les tests, tout ça quoi. Et surtout envie d'apprendre. Et dieu sait que je hais l'école avec ses profs qui en effet ont perdu l'envie d'instruire, et ces cours inutiles qui n'en finissent plus. J'aurai moi aussi voulu connaître une telle cohésion de groupe au sein de ma classe. C'est pourquoi ce drama me fait particulièrement envie et m'a touché. Les musiques nous mettent à fond dedans, les personnages sont tous plutôt drôles, et Onizuka, le fameux professeur, est juste super cool ! Il a grave la classe, toujours à ne rien faire et à faire genre je m'en fous mais en réalité, à beaucoup s'inquiéter pour ces élèves. J'ai vraiment adoré ce professeur. Je n'ai jamais été attiré par le manga car je n'aimais pas trop la tenue et le style d'Eikichi dans le manga et l'anime, mais dans cette version de 1998, j'ai trouvé que cet acteur était parfait dans son rôle et avouons-le, très beau aussi. Bref une histoire à la fois comique, mais ultra prenante et à mort passionnante que je recommande à 200%.

     

     

     


    votre commentaire
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    WATASHI NI TENSHI GA MAIORITA!
     Animation Japonaise 

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Épisodes: 13 - Année : 2019 - Audio: VOSTFR - Auteur:   Mukunoki Nanatsu -
    Genre: Comédie, Moe, School Life, Shôjo-Ai, Slice of Life
     
    Synopsis: Hinata Hoshino, élève de cinquième année (primaire), emmène son amie Hana Shirosaki chez elle. Sa sœur Miyako, étudiante à l'université, tombe amoureuse de Hana au premier regard. Miyako parvient à s'entendre avec Hana, mais son comportement maladroit et sa timidité la rendent méfiante. Malgré tout, Hana s'ouvre progressivement à Miyako, qui souhaite se rapprocher d'elle.
     

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Mon avis: Dans l'ensemble c'est un anime plutôt mignon mais sans plus! Il se regarde tout en douceur mais ça ne va pas plus loin que le moe. Je dois avouer que l'on peut regarder cet anime lorsqu'on a rien de mieux à voir. Le chara-design & les décors attirent l'oeil ainsi que l'opening qui est entraînant mais le côté yuri de l'histoire devient de plus en plus dérangeant d'épisodes en épisodes. Et puis avec l'âge du personnage et les fantasmes halluciné qu'elle peut avoir envers les amies de sa soeur, je pourrais dire que ça devient un peu de la pédophilie. Je ne dis pas que l'anime est mauvais mais comme toute chose, il pourrait y avoir des améliorations.  Je trouve ça dommage puisqu'il avait tout de même un certain potentiel face au scénario.  Il faut vraiment aimer le genre slice of life mélangé au yuri pour vraiment l'apprécier!
     
    Ma note
    2  / 5 

     

    Vous aimerez aussi:

    SLOW START
    12 épisodes

      


    votre commentaire
  •  » FLOOR 06: Avec un triangle amoureux.

     
     AQUARION EVOL par poesies13
    Pour ceux qui ne le savent pas encore, moi et les animes qui parlent espace et robot, c'est pas du tout mon style. C'est d'ailleurs pourquoi ma liste de visionnage en comporte très peu comme l'excellent Valvrave Liberator. Et ici voici un nouvel anime très bon sur le sujet, j'ai nommé Aquarion Evol. Nous suivons une histoire qui est assez complexe avec à la clé des aventures d'amour, d'espace, de pouvoirs, de réincarnations, de destin et de robots. En bref, un développement plutôt complexe car nous suivons de nombreux personnages à la vie et aux envies bien différentes, deux mondes bien différents aussi, ainsi que beaucoup d'actions et de rebondissements. Une fois plongé dans l'animation qui est très jolie, on s'y retrouve plutôt bien grâce à un fil conducteur qu'est notre héros Amata, un jeune garçon qui a le pouvoir de s'envoler et qui après quelques minutes, se retrouvent embarqué à Neo-Deava, une école chargée de protéger la Terre d'envahisseurs via des robots géants appelés Aquaria. Les personnages sont tous très attachants, l'intrigue n'est pas toujours celle à laquelle on s'attend, j'ai été surprise pour ma part par le destin de certains personnages par exemple. Les surprises malgré de nombreux clichés sont au rendez-vous. Il est à noter toutefois que la musique tout comme certaines scènes ainsi que dialogues paraissent parfois lourds. Les musiques sont de vraies musiques (souvent les musiques de génériques) et celles-ci sont utilisées de nombreuses fois en plein anime lors des combats de robots plus d'une fois comme si les réalisateurs n'avaient pas voulu multiplier le nombre de musiques, et le fond sonore passe donc inaperçu ainsi que les musiques plus douces dites d'ambiances. Ce qui ne les empêchent pas d'être très belles à écouter. L'histoire se déroule très bien jusqu'au dernier épisode où l'intrigue a encore des secrets à dévoiler. Ce dernier épisode semble d'ailleurs quelque peu rapide. En effet, les personnages s'unissent au travers de vaisseaux pour former le robot nommé Aquarion. Ces unions sont mixtes depuis l'arrivée d'Amata ce qui étaient inconcevable avant. Il se trouve que plus l'action avance, plus la formation de ces unions devient secondaires au profit de l'intrigue principale, ce qui est normal, mais j'attendais avec impatience une union en particulier qui lorsqu'elle a enfin eu lieu a été comme coupée, ce qui m'a attristé. De même, certains points concernant l'union Mix-Andy sont laissés en suspens. Un épisode de plus aurait fait l'affaire pour pouvoir réellement apprécier la nouvelle vie qui les attend tous. Concernant le fil conducteur, tous les points cités précédemment sont bien, mais il n'y a qu'à la fin qu'on se rend réellement compte d'un détail : c'est que tout cela n'a qu'un seul et unique résumé, qu'il s'agit là d'une banale histoire de vengeance et d'amour. La morale reste platonique et convenue "l'amour gagne toujours ou presque". Le mot de la fin, un anime qui sait tenir ses spectateurs en haleine avec actions, émotions, graphismes fluides, une musique sympa malgré son utilisation abusive un peu partout, et des personnages qui valent le détour, malgré un scénario des plus vides et des plus convenus. Cependant, tout ce qui entoure ce scénario, les personnages surtout, tout cela permet de nous garder jusqu'au dernier épisode.

     

     » FLOOR 06 TRÉSOR: Romance.

     
     GEKKAN SOUJO NOZAKI-KUN par poesies13
    Nous avons affaire ici à un anime très sympathique. Nous suivons les aventures d'une jeune lycéenne du nom de Chiyo Sakura. Cette fille est amoureuse d'un autre lycéen Umetarô Nozaki, auteur de manga shoujo (romance). Le jour où elle veut lui déclarer sa flamme, le jeune homme ne comprend pas et la prend pour l'une de ses fans. A partir de ce moment, elle va devenir l'une de ses assistants dans l'écriture de ses mangas. Véritable comédie, l'intrigue se développe très bien, en incluant de manière fluide tous les personnages secondaires également. La romance qui est très présente est souligné par un petit côté original qu'est la mauvaise interprétation permanente des conversations et situations. Elle n'est ni trop appuyée, ni trop "rose bonbon". Cette romance est du genre amour décalé et cela change réellement des shoujos classiques. D'autant que le reste en ce qui concerne la musique, le design, le graphisme et les plans de caméras, sont biens choisis et font dans l'ensemble penser à une lecture de manga plutôt qu'à un visionnage d'anime. Est également abordé de manière légère et facile ce qu'est la création d'un manga. Certes éditer et devenir un mangaka est compliqué mais, en écrire un et rester au top afin de continuer d'être édité est tout aussi difficile. Il faut sans cesse faire preuve d'imagination et d'idées pour les personnages, les histoires et les dessins. Bref, un petit anime relaxant qui aborde des thèmes classiques d'un angle plus serein et drôle.

     

     » FLOOR 06 TRÉSOR 02: Un film.

     
     GEKIJOUBAN HAIKARA-SAN GA TOORU par poesies13
    Ce film en deux parties est une excellente romance, rassemblant humour, beauté, tristesse et nostalgie. Nous avons ici une histoire d'amour entre une jeune fille du nom de Benio Hanamura et d'un jeune lieutenant et militaire, Ijuin Shinobu. Leur union est un mariage arrangé qui provient d'une vieille promesse familiale. Cette rencontre est le début d'une merveilleuse aventure qui a lieu dans un Tokyo assez réaliste des années 1920. L'histoire prend forme grâce à des personnages remarquables qui évoluent tout du long dans un environnement au contexte historique et social dû au rang des deux personnages. Un léger aperçu de ce qu'est un Japon en temps de guerre nous est montré par le biais de la profession du lieutenant qui est militaire et se voit même envoyé au front d'une part, et d'autre part la place de la femme est également abordée en la personne qu'est Benio, qui ne sait ni faire le thé correctement, ni se vêtir comme une fille de bonne famille le devrait, et a des idées révolutionnaires pour son âge qu'on pourraient qualifier d'impensable à cette époque, comme se marier avec l'homme qu'elle voudrait et non celui choisi par sa famille. Chaque protagoniste possède un caractère et une histoire assez atypique des choses que l'on voit habituellement. On s'y attache facilement et on ne peut alors qu'espérer que chacun ait la fin de ses rêves. .

    votre commentaire
  •  » FLOOR 05: L'affiche doit compter au moins 3 personnages.

     
     BATTLE GIRL HIGH-SCHOOL par poesies13
    Voici un anime pour les enfants du style magical girl façon classique.Des épisodes plutôt colorés, avec de nombreux personnages (trop peut-être pour qu'on puisse s'y attacher réellement), une intrigue facile à comprendre et bien trop prévisible, une musique sans problème, bref un anime des plus facile à visionner et sans grande surprise pour le spectateur. Nous suivons ici 15 jeunes filles que nous appellerons les "gentilles". Ces filles sont l'archétype même des protectrices qui se battent pour sauver le monde, avec chacune un caractère des plus clichés et des intentions des plus mielleuses telle que "l'amitié est plus fort que tout". En parallèle, nous avons la "méchante" qui ici aussi a des intentions banales telle que conquérir le monde ou sauver le sien. Beaucoup de banalités entre les découvertes auquel on s'attend et le quotidien plus que fade de ces étudiantes. Un visionnage qui sans surprise fera le bonheur des jeunes filles qui veulent partir à la découverte des animes et plus particulièrement s'immerger dans un monde de magical girl.

     

     » FLOOR 05 TRÉSOR: Que tu dois voir depuis longtemps.

     
     K PROJECT par poesies13
    Excellent anime haut en couleurs, émotionnellement super cool, et côté animation disons-le, c'est du lourd. J'ai préféré de loin la seconde saison qui a une qualité nettement supérieur à la première, autant côté animation, que musique. La BO de cette suite est splendide quand à l'animation des combats, elle est extrêmement fluide et limpide. Les personnages sont tous accrocheurs bien que certains soient très secondaires, ils nous sont présentés malgré tout. L'intrigue est atypique. L'histoire suit plusieurs personnages qu'on nomme "rois", qui possèdent de grands pouvoirs, accordés via une épée de Damoclès qui flotte dans le ciel au-dessus de chaque roi. Ces épées possèdent différentes magies grâce à une table de pierre, la table de Dresdes. Ces rois ont formé leur propre clan et ont leur propre couleur. On y suit leur quotidien, avec quelques intrigues secondaires bien maîtrisées et une intrigue principale comme fil conducteur. Un anime plein de passions, d'actions et un zeste de profonde amitié ! Une fin peut-être trop simpliste et légèrement frustrante puisque le combat final qu'on attend comme grandiose est finalement écourté trop rapidement à mon goût.

     

     » FLOOR 05 TRÉSOR 02: Commençant par la lettre W.

     
     WOLF GIRL AND BLACK PRINCE par poesies13
    Un très bon film partagé entre comique, amour, et réalisme. Des musiques sympathiques mais peu nombreuses, des personnages très réalistes et drôles, une intrigue tout ce qu'il y a de plus farfelue, est ce qui décrit au mieux ce petit film de 2 heures. Il reprend parfaitementbiel'histoire de l'anime, avec les mêmes petits détails, les mêmes références, les mêmes codes, et des personnages plutôt ressemblant et qui colle bien à l'ambiance générale. Nous suivons comme dans la version anime, Erika, une fille qui souhaite avoir des amies à tout prix. Hors celle-ci se sent exclue de son petit groupe pour une raison bien précise. Ses prétendues amies ne parlent que de leur petit copain. Une idée des plus étranges lui vient alors, celle de mentir en prenant dans la rue une photo d'un homme au hasard, et de le faire passer pour son petit ami. Seul problème, ce jeune homme semble être connu de tous dans son lycée. S'en suit des péripéties pour Erika qui tente de prouver aux autres qu'ils sortent bien ensemble. Si l'histoire se laisse regarder avec cette ambiance des plus légères, quelques remarques. En premier, concernant l'animation. Le cadrage est régulièrement bancal, et ne cesse de trembler notamment lorsqu'il s'agit de faire courir les acteurs. On a l'impression que le cameraman court après les acteurs plus que l'acteur lui-même. Cela donne un côté amateur au film, renforcé par les plans et les lieux. Si au début le lycée (... ou le palais je sais pas trop car j'avoue qu'un tel lycée en France est introuvable je pense, cette passerelle de verre est tout simplement incroyable), semble sortit d'un conte de fée, on a une impression de réalisme frappant, surement voulu d'ailleurs, grâce aux décors du reste du film. Comme le moment où Erika rend visite à son copain chez lui, l'écran est coupé en deux avec à droite le couloir de l'immeuble et Erika devant la porte, et à gauche un plan très gris d'un autre immeuble en face et de la rue sans aucun réaménagement. Mais si vous voyez de quoi je veux parler, de ces effets spéciaux qui te font croire que tout est beau tout est parfait et que chaque chose est à sa place. Et bien pas dans ce film et cela accentue ce côté réaliste que j'ai pour ma part apprécié. Après, c'est aussi ce qui me fait dire au vu du jeu des acteurs parfois, que certaines choses sont mieux adaptables que d'autres. Un film que je conseille aux personnes tristes, c'est le genre d'histoire qui vous fera rêver et vous redonnera le sourire.

     

     
     WASURENAGUMO par poesies13 [bonus]
    Un oav assez étrange mais plutôt sympa. On suit ici l'histoire d'un veneur de très vieux livres, Suzuri. Un jour, la vendeuse Mizuri, ouvre un vieux livre et en laisse s'échapper une créature bien mystérieuse qu'ils vont devoir remettre dans le livre s'ils ne veulent pas avoir d'ennuis. Les personnages sont assez cool, malgré un développement qui ne peut avoir lieu vu le format du 1 épisode. Il faut dire que j'aime bien la lecture alors suivre un vendeur de livre c'est une chouette idée. L'intrigue est bizarre mais le sens y est. Il y a un début, un milieu et une fin. Une fin certes qui demande réflexion mais qui je trouve est appropriée à l'épisode. L'animation reste correct et la musique aussi. Un épisode assez tranquille, sans prise de tête et qui va à l’essentiel. Il sait nous contenter et se regarde facilement.

     

     » FLOOR 05 TRÉSOR 03: Avec de la magie.

     
     BINAN KOUKOU CHIKYUU... par poesies13
    Un anime des plus farfelus, c'est ce dont je vous parle ici. Bien étrange en effet, un anime où nous suivons 5 lycéens qui obtiennent des pouvoirs magiques afin de se battre et de redonner l'amour et le bonheur dans le monde. Un anime qui tombe dans le What the Fuck mais fait avec tellement de sérieux qu'on finit par aimer suivre leurs aventures. L'intrigue est amenée de manière directe et claire, mais très prévisible que ce soit dans les actions ou les répliques, avec un rythme identique sur tous les épisodes. Les effets spéciaux et l'animation sont bons, les musiques aussi, et les personnages sont pragmatiques. Ils ont tous un caractère bien à eux, une couleur qui leur est attribué pour les différencier, et une approche de la vie simpliste. Je n'aime pas ce type d'intrigues ni ce genre de personnages mais j'adorerais avoir dans la vraie vie des amis avec qui avoir des discussions du même style, des sujets pas commun, sur lesquels on se pose tout un tas de questions inutiles et des conversations qui partent dans tous les sens. La saison 3 reste la moins crédible de toutes, avec leur pouvoir du bonheur et leur fameuse formule qui se grave dans un coin de votre cerveau tellement que vous avez juste envie de pleurer à la fin pour leur donner tort : ♪ "Are you happy ?" ! ♫ et là tu dis Non ! Bref, si c'est un anime comique et débordant de vitalité, je vous le conseille fortement. Pour ma part, au fil des saisons j'avais hâte d'en finir avec ce visionnage.

    votre commentaire
  •  » FLOOR 04: Dont le titre comporte un seul mot.

     
     PRETEAR par poesies13
    Pretear est un anime plein de magie et de bons sentiments. C'est un anime très accessible aux enfants, qui attirera un peu moins les plus grands pour 2 raisons. La première porte sur les thèmes qui y sont abordés, des thèmes très classiques et sans réelle profondeur : l'amour est plus fort que tout, la gentillesse triomphe toujours, se battre pour le monde, même le scénario se passe autour de Himeno Awayuki, jeune lycéenne de 16 ans qui a subitement des pouvoirs magiques. Et la seconde raison, est pour la forme simplifiée de toute l'intrigue : du vocabulaire simple, une animation assez basique, des couleurs moyennes ni trop "waouh" ni trop fades, des musiques qui se marient bien avec le fond, des personnages avec une vie simple, rien de trop compliqué dans le déroulement les actions. Mais j'ai passé un bon moment devant cet anime pour je ne sais quelle raison. Peut-être est-ce les personnages qui sont plutôt cool et attachants, l'intrigue qui se comprend facilement, ou encore l'ambiance légère qui règne ici tout du long.

    votre commentaire
  • Je sais que je n'ai pas été bien présente ces temps-ci mais j'ai changé tout de même le thème du blog.
    Il fait maintenant place à la version hivernale. Qu'est-ce vous en pensez?


    2 commentaires