• Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color'sTADA-KUN WA KOI WO SHINAI
    _Animation Japonaise_

    Tada-kun wa Koi wo Shinai

    Épisodes: 13 - Année : 2018 - Audio: VOSTFR
    Auteur: Yoshiko Nakamura - Genre: Comédie, Drame, Romance, Slice of Life
     
    Synopsis:  Mitsuyoshi Tada est un jeune lycéen membre du club de photographie qui travaille lorsqu'il a du temps libre, dans le café de son grand-père. Cependant, bien qu'il soit en deuxième année de lycée, il n'a jamais connu l'amour. Un jour, alors qu'il est en train de prendre en photo des fleurs de cerisier, il fait la rencontre de Teresa Wagner, une étudiante transférée venant du Luxembourg. En arrivant au Japon, elle s'est perdue et a été séparée de son amie. Tada décide de l'aider en l'emmenant au café de son grand-père.
     

    Tada-kun wa Koi wo Shinai

    Mon avis:  Un anime quand même assez classique au niveau du scénario: Une jeune héritière tombant amoureuse du premier roturier qui est sympa avec elle. Une histoire assez cliché lorsqu'on a vu beaucoup de drama comme moi. Sinon dans l'ensemble, ça se regarde assez bien contenu du fait que c'est assez calme & posé. Et puis comme la plupart des slice of life, il n'y a pas beaucoup d'action. L'histoire se base énormément sur l'amour entre nos deux protagonistes. Bien sûr, dans certaines scènes, on a le droit à des petits écarts de situation surtout lorsque l'ami de Tada, Kaoru, fait son apparition.  Donc humour, romance & personnages attachants sont de mise pour cet anime. C'est un très bon mélange! Par contre, là où il a perdu des points selon moi, c'est vers la fin où j'aurais préféré en voir un peu plus. Ça aurait pu être un peu plus travailler avant de conclure la scène final. Malgré tout, j'ai passé un agréable moment!
     
    Ma note
    4  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    TSUKI GA KIREI
    12 épisodes

      

    VIOLET EVERGARDEN
    13 épisodes

      


    1 commentaire
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color'sDEVILS'LINE
    _Animation Japonaise_

    Devils'Line

    Épisodes: 12 - Année : 2018 - Audio: VOSTFR - Auteur: Hanada Ryo
     Genre: Action, Drame, Horreur, Épouvante, Romance, Surnaturel

     

    Synopsis:  Tsukasa Taira est une jeune étudiante qui s'est fait secourir lors d'une attaque de vampires, ces démons qui se fondent dans la population humaine. Yûki Anzai, son sauveur, est un policier moitié humain, moitié vampire qui utilise ses pouvoirs surnaturels pour combattre les menaces liées aux vampires dans la ville de Tokyo. Ces menaces concernent principalement les vampires qui ont franchit l'interdit, celui de boire du sang humain. Vu que Anzai continue de protéger Tsukasa, ils vont rapidement être attirés l'un vers l'autre. Alors qu'ils passent de plus en plus de temps ensemble, Anzai a de plus en plus envie de boire du sang humain...
     

    Devils'Line

    Mon avis:  Au premier abord, le chara-design semble un peu vieux et désuet mais au fil des épisodes, on s'habitue & on oublie vite puisque l'intrigue bien ficelé nous garde en haleine. Bien que le personnage principal soit un vampire, on ressent qu'il est torturé entre le fait de protéger les humains & sa soif de sang. Normalement, mise à part Vampire Knight les histoires de ce genre ne me donne pas envie d'en savoir plus. Par contre ici, le mélange policier, intrigue, sentiment & vampire donne un aspect à l'anime qui nous pousse à vouloir en connaître le dénouement. Ce n'est pas une énorme perle mais il vaut tout de même le coup de s'y attarder si l'on aime le genre bien sûr! 
     
    Ma note
    3  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    VAMPIRE KNIGHT
    26 épisodes

      

    ANOTHER
    12 épisodes

      


    1 commentaire
  • Dareka no ManazashiFIREWORKS
    _Film d'animation_

    Fireworks

    Durée: 90 min. - Année : 2017 - Audio: VOSTFR -
    Réalisateur: Akiyuki Shimbo, Nobuyuki Takeuchi - Genre: Drame, Romance, School Life
     
    Synopsis: Un jour, alors qu'un feu d'artifices est prévu, Norimichi, Yusuke et leurs amis à l'école se posent une question qui les divise : les feux d'artifices sont plats ou ronds, quand ils explosent dans le ciel ? Ils se donnent alors rendez-vous le soir pour vérifier qui a raison. Cependant, la jeune Nazuna, une camarade de leur classe a des choses plus importantes en tête, en effet, à cause d'un divorce, elle va devoir déménager et changer d'école pour suivre sa mère. Personne ne le sait encore, mais elle doit partir après les vacances d'été. Aujourd'hui, Norimichi et Yusuke, de corvée de nettoyage de piscine, décident, avec pour arbitre Nazuna, de faire une course sur 50 mètres dans la piscine. Secrètement, elle a décidé d'inviter le gagnant de cette course pour sa dernière soirée avant son déménagement. Qui, de Norimichi et Yusuke, va gagner cette soirée ?
     

    Fireworks

    Mon avis: Nous sommes quand même assez loin du scénario de Your Name où la qualité d'image & l'histoire nous permettait de bien visualisé les sentiments de nos protagonistes. Ici, rien de bien nouveau! Des retours dans le temps, des garçons un peu niais, une fille qui mène la danse & un amour à la japonaise qui n'aurait sûrement pas lieu d'être, à moins qu'ils ont une vision bizarre de l'amour...Le résultat est loin d'être ce que j'attendais. Pas de moral ou bien de fin qui aurait pu me surprendre. En fait, comme d'habitude dans 70% des films d'animation japonais que j'ai pu voir ces dernières années, il y a toujours une grande déception face à la fin puisque ça en est rarement une. Tout du long, ils étirent la sauce pour finalement nous laissez deviner la fin. Et bien, c'est le cas pour Fireworks! Ils ont tellement étirés les voyages dans le temps et les sentiments, qu'ils m'ont fait oublié l'essentiel. Et puis, les personnages n'étaient pas assez approfondis pour s'y attarder ou même s'en inquiéter. On dirait l'une de ces histoires banales qu'au fond on ne voit qu'en surface, tellement il n'y a rien pour bien s'accrocher. Je suis peut-être trop sévère, j'avais peut-être un peu trop d'attente face à la course dont je ne connaîtrai probablement pas le dénouement. Je ne le considère donc pas comme un chef d'œuvre parce que j'ai déjà vu des films meilleurs que celui-là!
     
    Ma note
    2  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    LA TRAVERSÉE DU TEMPS
    98 minutes

      

    HIRUNE HIME: SHIRANAI WATASHI NO MONOGATARI
    110 minutes

      


    votre commentaire
  • (Oui, je sais ça fait un moment que j'ai rien fait sur le blog, j'essaie d'y remédier!)

    MA MUSIQUE DU MOMENT: J'aime voyager tout en restant chez moi! 

       

    Salut à tous! Je voulais vous donnez un peu de mes nouvelles parce qu'en ce moment, je n'ai pas fait une mise à jour constante sur mon blog. Ça ne me ressemble tellement pas! Normalement, un article attend pas l'autre mais bon ça fait maintenant deux mois que je cours après les congés & lorsque j'en ai un, ma priorité ce n'est pas ici, malheureusement! Je suis désolé mais comme tout le monde l'a remarqué c'est l'été donc je passe plus de temps dehors à profiter du soleil, le jour & jouer à Final Fantasy 14, le soir. C'est l'évidence même, je crois qu'on est tous un peu dans la même situation, non? Je promets de poster un article ou deux bientôt.  En fait, j'ai beaucoup d'article à préparé mais on dirait que je n'ai pas assez de 24h pour tout planifié!

    Le Week-end prochain, je vais aller au plus grand festival d'animation du Québec à Montréal, j'ai tellement hâte que juste d'en parler, j'en frissonne! Des photos seront évidement poster la semaine suivante si j'y penses dans la rubrique ¨culture - convention en photo¨. J'espère toutefois que la rubrique vous plaies toujours autant, bien qu'elle n'est toujours que mise à jour une fois par année. Pas le choix puisqu'une seule convention m'intéresse n'est-ce pas? Pour en avoir essayé plusieurs, c'est la seule qui me convient le mieux. Même si certains de leurs changements ne me plaies pas vraiment mais bon il faut bien avoir de bon & des mauvais côté à chaque choses. On ne peut pas tout aimé non plus, ça serait comme aimé n'importe quoi. Sinon, vos journées ressemblent à quoi de votre côté?


    1 commentaire
  • J'ai oublié de faire un Screenshot du blog mais bon, j'aimerais savoir c'était quoi votre avis sur ce thème?


    4 commentaires
  • Dungeon and Dragons

    CHALLENGE COMMENCÉ EN MAI 2019

    FLOOR 01 n° 38 - CLONE l Dont tu as déjà vu une version → Fabulous Boys [01/13] ∴ 
     n° 71 - KAPPA l Japonais → Watashi ni Tenshi ga Maiorita! [13/13] ∴ 
     n° 83 - CERBÈRE l Titre composé de 3 motsKuroko no basket [02/75]

    10 commentaires
  • Angel Beats!CARDCAPTOR SAKURA - Clear Card
    _Animation Japonaise_

    CardCaptor Sakura: Clear Card

    Épisodes: 22 + OAV - Année : 2018 - Audio: VOSTFR
    Auteur: CLAMP - Genre: Aventure, Comédie, Magical girls, Romance, Surnaturel
     
    Synopsis: Il s'agit d'un nouvel anime produit à l'occasion des 20 ans de la série. Il adapte l'arc "Clear Card" dont l'histoire se déroule après les événements de Card Captor Sakura. Sakura Kinomoto, désormais collégienne, est depuis quelque temps assaillie de rêves étranges qu'elle ne parvient pas à comprendre. Jusqu'au jour où ses Cartes, semblant victimes d'une malédiction, s'effacent. La jeune fille se retrouve alors seule face à de nouveaux dangers, auxquels elle devra faire face en éveillant de nouveaux pouvoirs.
     

    CardCaptor Sakura: Clear Card

    Mon avis: J'ai encore un sentiment d'inaboutie après avoir visionné entièrement l'anime. La romance entre Syaoran & Sakura est encore enfantine, je pensais qu'après tout ce temps, ça irait plus loin du « je t'aime, moi, non plus.». Sincèrement, le scénario est encore beaucoup moins élaboré que les saisons précédentes. J'aurais espéré voir un petit peu plus de détail, quelque chose qui nous mènerait enfin à la fin de la chasse aux cartes ou du moins quelque chose qui s'en approcherait. Malheureusement, il n'y a rien de tel. Sakura poursuit encore sa chasse aux cartes à l'aide de ses amis, elle fait des rêves étranges, qu'on ne verra jamais l'accomplissements ou le but de cette intrigue parce que la fin nous laisse en plan. Et puis, la chasse aux cartes n'est plus ce qu'elle était. On dirait que ça devient un peu trop facile pour Sakura de les obtenir, plus de combat ni d'essaie qui la ferait échouer. Je trouve que le scénariste en voulant trop faire comme les animes d'aujourd'hui avec le politiquement correcte pour ne pas offusquer personne, l'anime n'a plus le même fond qu'autrefois. Dommage!
     
    Ma note
    / 5 

     

    Vous aimerez aussi:

    CARD CAPTOR SAKURA
    70 épisodes

      

    TSUBASA RESERVOIR CHRONICLE
    52 épisodes

      

    CHOBITS
    26 épisodes

      

    SAILOR MOON: CRYSTAL
    39 épisodes

      

    TAMAKO MARKET
    12 épisodes

      

    POKÉMON
    705 épisodes

      

     

     

    SOUL EATER
    51 épisodes

      

    ASHITA NO NADJA
    50 épisodes

      

    BAKA TO TEST TO SHOUKANJUU
    12 épisodes

      

     
    FAIRY TAIL
    277 épisodes

      

    TSUKI GA KIREI
    12 épisodes

      

    SAILOR MOON
    200 épisodes

      


    11 commentaires
  • Boys Over FlowersTHE HEIRS
    _Korean Drama_

    Heirs

    Épisodes: 20 - Année: 2013 - Audio: VOSTFR -
    Diffuseur: SBS - Genre: Comédie, Ecole, Mélodrame, Romance

    Synopsis: « The Heirs » est un drama retranscrivant les aventures et relations de riches héritiers de chaebols auxquels la jolie mais pauvre Cha Eun Sang se retrouvera mêlée bien malgré elle.  Ceux qui veulent la couronne doivent en supporter le poids. Héritier du groupe Empire, fils illégitime du président Kim Nam Yun et fiancé à la jeune héritière Yoo Ra-hel, Kim Tan a grandi dans l'ombre de son frère aîné Kim Won qui contrairement à lui prend son travail au sein de l'entreprise très au sérieux. Alors qu'il effectue ses études aux États-Unis où il a été envoyé par son frère considérant sa présence comme une menace à sa position, Kim Tan fait la rencontre d'une jeune fille nommée Cha Eun Sang pour laquelle il développera peu à peu des sentiments. Mais dès leur retour en Corée, celui-ci découvrira vite qu'elle n'est autre que la fille de la gouvernante muette travaillant pour sa famille. Suite à divers concours de circonstances, Eun Sang fera également la rencontre de Choi Yeong Do, ennemi juré de Kim Tan et héritier d'une grande chaîne hôtelière qui fera ainsi naître un triangle amoureux entre tous les trois. Par ailleurs, Yun Chan Yeong, le meilleur ami d'Eun Sang et fils du secrétaire du groupe Empire se trouve aussi être le petit ami de Lee Bo Na, l'ex-petite amie de Kim Tan et héritière d'une grande agence de divertissement. Tout au long de l'histoire, ce drama suivra les aventures de ces riches adolescents semblant tout posséder excepté leur liberté.
     

    Casting: Lee Min Ho, Park Shin Hye, Kim Woo BinKang Min HyukChoi Jin HyeokKang Ha NeulKrystalKim Ji WonPark hyung Sik

    Heirs

    Mon avis: The Heirs m'intrigait beaucoup comme tant d'autres avant moi, j'imagine. Cependant, les promesses que je pensais tenue par la synopsis n'ont eu le droit qu'à un trou sans fond. En effet, il y a un scénario cliché qui n'aurait pas eu lieu d'être si ces fameuses promesses auraient aboutis à quelque chose. Ce drama est énormément prévisible & ressemble énormément à Boys Over Flowers. Ce n'est pourtant pas juste dû au casting étant donné que Lee Min Ho tient encore le rôle principal ici mais à son scénario qui se repète inévitablement! On le voit tellement souvent qu'une pauvre tombe amoureuse d'un riche héritier que ça devient redondant. Je ne sais pas si ça aurait été le contraire, si ça aurait fait l'effet inverse? Sincèrement, ce drama tient en halène jusqu'à la fin parce qu'on espère toujours avoir le but de l'intrigue, qui ne possède pas finalement. Le scénariste a vraiment fait des petits péripéties de la vie, une montagne insurmontable! Et ça ne va pas en s'arrangeant d'épisode en épisode. On apprécie seulement l'histoire parce que le casting donne un bon résultat. Malheureusement, ce n'est pas ce qui me permettra d'avoir un coup de coeur. J'ai été vraiment déçu du cliché qu'ils ont mis au travers de ce que je m'imaginais être un combat entre firme familial.
     
     Ma note
    4  / 5 

     

    Vous aimerez aussi:  

    BOYS OVER FLOWERS
    25 épisodes

     

    HANA YORI DANGO
    20 épisodes

     

    CITY HUNTER
    20 épisodes

     

    KYNGYO CLUB
    10 épisodes

     


    2 commentaires
  • Angel Beats!MY ROOMMATE IS A CAT
    _Animation Japonaise_

    My roommate is a cat

    Épisodes: 12 - Année : 2019 - Audio: VOSTFR
    Auteur: Futatsuya Asu - Genre: Comédie, Drame, Shôjo, Slice of Life
     
    Synopsis: Subaru Mikazuki est un écrivain asocial préférant rester enfermé chez lui que de sortir voir le monde et faire des rencontres. Un jour, il fait la rencontre d'un chat errant qui devient sa grande source d'inspiration. On suit ainsi leur quotidien à la fois du point de vue de Subaru et de Haru.
     

    My roommate is a cat

    Mon avis: Totalement mignon! Une série parfaite à regarder bien relaxe dans son salon. Elle change énormément de tout ce qu'on peut voir dans les séries du même genre. Elle est rafraîchissante!  Tout au long des épisodes, on apprécies à son avantage les petits péripéties de la vie quotidienne tellement les situations sont simples. Et puis, on a le droit à avoir un double point de vu autant d'Haru (le chat) que de son propriétaire. On ignore donc jamais ce qui se trame d'un côté ou de l'autre de nos deux protagonistes. En fait, c'est ce qui rend l'anime si sympathique! Bien que leur point vu diverge, ils sont en parfaite harmonie pour un bien vivre ensemble. Tellement différent mais ayant une existence similaire. D'ailleurs, j'adore le fait que la présence d'Haru change le caractère asociale de Subaru et vice-versa. Sincèrement, c'est un petit bijou pour tout fan de slice of life qui se respecte!
     
    Ma note
    5  / 5 

     

    Vous aimerez aussi:

    KANOJO TO KANOJO NO NEKO
    1 épisodes

      

    CHI'S SWEET HOME
    208 épisodes

      

    MIIRA NO KAIKATA
    12 épisodes

      

    NYANPIRE
    12 épisodes

      

    KIMI TO BOKU
    45 minutes

     


    1 commentaire
  •  » FLOOR 03: Qui se déroule dans un milieu artistique. 

     
     SHOUJO KAJEKI REVUE STARLIGHT* par poesies13
    Un anime qui m'a déçu. Je crois que je n'ai même pas compris l'histoire. Le résumé était pourtant tentant, le design et l'animation l'était tout autant, bref un anime pleins de promesses. Seulement des promesses sans une histoire qui tienne la route, c'est un peu comme une piscine sans eau, ça marche moins bien. Nous suivons 8 jeunes filles dans une école qui doit faire d'elles des stars de ce que j'ai compris. Elles se battent pour être la numéro un ! Nous avons donc une fois par jour des auditions qui ne sont en fait que des duels entre 2 filles. L'histoire est empli de poésie et de beauté. Ce décor poétique n'est rien sans une trame d'événements logiques et clairs. Hors cette trame n'est ni logique, ni évidente. Les personnages déjà, n'ont pas de profondeur. Nous ne connaissons au final que leurs motivations pour vouloir être au-dessus des autres, être la star. Nous n'avons presque pas d'informations sur leur passé respectif, et même sur celui des deux héroïnes, on sait qu'elles se connaissent pour s'être promis il y a longtemps de gagner ensemble mais nous n'en saurons pas plus. Les musiques sont pas terribles je trouve, et j'avais même l'impression (désolé pour la chanteuse) que l'héroïne Karen ne savait pas chanter et que sa voix sonnait faux par endroit. L'animation quand à elle, reste assez fade, manque cruellement de couleurs sur scène et de fluidité de mouvement. La totalité de l'intrigue y incruste tout le long des codes du théâtres tels que des scènes jouées au travers de combats, ou encore la présence constante de rideaux pour marquer le début et la fin des duels comme lors d'une pièce de théâtre, mais aussi cette fameuse couleur rouge lié à l'histoire du théâtre omniprésente sur scène, sur les rideaux, sur les vêtements, et une mise en relief par du bleu. Bien que tous ces codes y figurent afin de nous rappeler sans cesse l'importance qu'à le théâtre ici, ces codes tombent à l'eau par la faiblesse des sentiments exprimés. Nous avons clairement l'impression de débuter chaque combat en plein milieu. C'est comme arriver dans une salle de cinéma en plein milieu du film. Les règles de ces duels ne sont pas exploités, ni exprimés, la présence de cette girafe qui se veut représentative du narrateur restera de manière très prévisible un pur mystère, le but fixé d'être numéro un reste général mais trop simple et trop sobre avec évidemment de nombreux clichés tels que gagnons tous ensemble, ou encore le duel des deux meilleures amies qui se battent pour leur rêve. Ce n'est donc pas un anime que je conseille à moins de n'avoir rien d'autre à visionner.

     

     » TRÉSOR: D'un genre que tu n'apprécie pas. 

     
     YOSUGA NO SORA  par poesies13  
    Nous avons ici un anime que je ne conseille qu'à un large public averti. Il est susceptible d'en dégoûter plus d'un voir d'en perdre certains. Il n'est ni violent, ni dans le style scènes d'horreur, simplement le thème principal qui porte sur l'amour est abordé de manière très particulière. Avant de commencer les épisodes, il est important de noter que l'anime est construit sur la ligne du jeu vidéo japonais dit "erotic game". Il y a donc plusieurs arcs, chacun basé sur l'histoire d'amour entre Haruka (le personnage principal) et une fille de son entourage. Haruka revient dans son village natal avec sa soeur jumelle Sora, à la mort de leurs parents. Il va retrouver ses anciennes connaissances, et selon ses choix, l'histoire ne sera pas la même. Il se trouve que je décrirais cet anime comme "malsain". Il est vrai que faire un anime basé sur un jeu vidéo de type hentai est un problème en soi surtout si sa construction doit se diviser en arc. Cela rend l'intrigue peu réaliste de par le changement de partenaires que cela entraîne. S'il existe en jeu vidéo, autant y jouer. Après, chaque arc est ici plutôt bien maîtrisé dans son ensemble, et nous permet à nous, public, d'en découvrir toujours plus sur tous les personnages et l'histoire suit son cours sans trop de difficultés. Mais tout ce qui tourne autour, thème et environnement mis à part, est malsain. C'est même pas le fait que Haru et Sora couchent ensemble, après tout, même frères et soeurs s'ils s'aiment je m'en fous, c'est vraiment que toute l'histoire soit lourde, sombre et spéciale. L'anime est long, sans véritable "action" puisqu'il s'agit purement d'histoire d'amour, l'animation est pas superbe, les plans sont assez fades pour une grande majorité, la musique est lourde et plutôt écrasante voire angoissante, cette musique rendait l'intrigue, déjà étrange par moment, encore plus instable et glauque. Les personnages ont tous un caractère bizarre: Sora est jamais contente et elle est pas gentille, jamais un mot sympa pour son frère, dans les faits, elle est amoureuse de lui et ne se gène pas pour montrer à quel point elle n'aime pas la compagnie de n'importe quelle fille qui s'approcherait d'un peu trop près de son frère; Ryouhei un ami à Haru, toujours à sortir des choses à double sens surtout envers Sora; Nao une amie de Haru, qui ne dit jamais non à rien et ne s'oppose à personne; Kuranaga la déléguée de classe, qui s'occupe clairement de ce qui ne la regarde pas. Bref, que des personnages à problèmes. Et alors quand l'anime se met à faire des blagues à ma place, c'est terminé. Exemple : l'une des filles arrive un matin et annonce tout haut "Kazu-chan me prend toujours quand elle est en voiture", le verbe prendre ayant toute une signification n'est-ce pas? Maintenant, Kazu lui répond "prendre? ça à un côté immoral!". Je crois que cet exemple parle de lui-même et résume en une blague toute la lourdeur et l'amour dont il est question.

     

    * N'aura pas de fiche sur le blog car je n'ai pas accroché!


    3 commentaires