• Exploration: Juillet 2018

     » THÈME DE JUILLET: Avec un personnage royale. 

     
     OUSHITSU KYOUSHI HEINE par poesies13
    Un anime très sympathique à regarder qui nous laisse sur une petite touche d'originalité. Nous suivons un professeur qui est petit mais pourtant très fort et intelligent, et qui possède un passé bien à lui. Ce personnage rend tous les épisodes originaux. Sa petite taille permet l'humour correctement utilisé, ni trop lourd, ni trop subtil et son caractère laisse place au sérieux et au suspens qui nous fait rester jusqu'au bout. Un précepteur qui me ferait presque un peu penser à Sebastian le majordome du célèbre anime Black Butler par certaines répliques comme le fait de répéter régulièrement : "C'est l'heure de la leçon." tel le fameux "Yes, my lord !". Pour ce qui est des 4 princes, nous avons là quelques touches de classique parmi leurs caractères : il y a le prince qui est un vrai tombeur et qui en joue, le prince toujours seul à cause d'un regard froid mais qui est super gentil, le prince qui ne pense et ne vit que des études et de ses bouquins, et pour finir, le plus jeune qui n'est pas très intelligent, n'aime pas étudier et ne comprend pas toujours tout. Des caractères assez classiques mais qui mis en valeur grâce au précepteur ne les rend plus si classiques au final. Côté animation et décor, rien à redire. Le détail est plus que correct et la musique s'emboîte avec l'histoire. Histoire qui est tout à fait correcte également. Il n'y a à proprement parler pas de réelle action, juste une suite de petit défi personnel à relever pour chacun des 4 princes. Seul bémol à tout cela, il y a en réalité 5 princes, et on ne voit que le dernier dans les dernières secondes du dernier épisode. J'aurai souhaité avoir quelques réponses de plus sur cet homme plus qu'étrange qui veut à tout prix le trône et qui a l'air complètement différents des princes. Il y aussi le fait que je n'apprécie pas forcément le caractère de certains princes comme Licht qui est et se prend pour un tombeur et ne peut s'empêcher de draguer tout ce qui bouge et qui a des seins. C'est pas trop le type d'homme que j'apprécie. Un peu d'histoire sur le pays (même si ce n'était pas le sujet) m'aurait aussi plu. À la fin, j'avais l'impression que le pays se composait uniquement de cette capitale et qu'en dehors de cette ville, il n'y avait rien si ce n'est du vide. Un bon anime qui mérite d'être regardé et qui m'a au final agréablement surpris. Dans le bon sens!

     

     

     

     
      INSPIRING GENERATION par legrimoiredunechouette  
    Dans le cadre du challenge L'Explorateur, dont le thème du mois était de regarder un drama avec un personnage noble, j'ai visionné Inspiring Generation, un drama qui me faisait très envie depuis sa sortie par son affiche sublime et son contexte historique. En effet, les dramas se déroulant durant l'occupation japonaise, ils se comptent, pour moi sur les cinq doigts de la main tellement c'est une période rarement adaptée à l'écran. En soit, Dans l'Histoire du monde, l'occupation japonaise en Corée est encore assez ressente finalement et je peux comprendre que les événements restent encore présents dans les mémoires des coréens. Personnellement, avec celui-ci, je n'ai vu que deux dramas se passant à cette époque, Bridal Mask, qui fut un coup de cœur énorme lorsqu'il était sortie et Capital Scandale est dans ma liste des séries classiques à visionner. Pour autant j'en suis ressortie très mitigée et assez déçue en fin de compte, en faisant des avances rapides pour les six derniers épisodes tellement j'ai trouvé que l'histoire s'essoufflée. Pourquoi ? Qu'est-ce qui a fait que ça n'ait pas fonctionné pour moi et de nombreuses autres personnes alors que ce projet était si ambitieux au départ ? Je vous suggère de commencer par les points négatives et de terminer avec le positive et du coup, parlons du casting tout aussi mitigé de cette série voulez-vous ?Non pas qu'il soit non plus mauvais, à l'annonce de celui-ci, j'avouerais que l'on a tous été surprit dans la communauté des dramavores à l'époque lorsque l'on a su que le personnage principal serait interprété par Kim Hyun Joong, ex membre du groupe de de kpop SS501 mais aussi celui qui avait auparavant joué les rôles cultes de Yun Ji Hu dans le classique Boys Before Flowers et celui de Baek Sung Jo dans le nullissime et tout aussi classique Mischievous Kiss. Autrement dit, deux dramas romantiques modernes n'ayant rien en commun avec le registre de Inspiring Generation et au vu de ses précédents rôles, on avait nos raisons d'avoir peur de la qualité de celui-ci. Finalement, je fus très agréablement surprise de l'amélioration de son jeu d'acteur, on est tout d'accord sur la question, il a énormément travaillé pour ce rôle-ci, loin d'être facile à interpréter et il a également beaucoup travaillé sur son corps et ses muscles, ses atouts principaux pour son personnage. Concernant nos deux actrices principales, Jin Se Yeon et Im Su Hyang, rien à redire dessus. Non pas qu'elles soient irréprochables, elles font du bon boulot, mais sans plus. J'avouerais avoir plus accroché à leurs versions ados, ce qui, malheureusement, est souvent le cas dans les dramas historiques. Im Su Hyang en revanche, nous proposait des scènes de combats magistrales là où le personnage de Jin Se Yeon n'en a aucune mais nous montrait un jeu plus naturelle, plus attachant et plus expressif que pour Im Su Hyang, dont le personnage se devait avoir cet aspect "inaccessible" et renfermé, une chose pas évidente à mettre en avant car très souvent les actrices dans son cas montrent justement peu d'expressions, nous paressant alors fade tandis que le personnage, lui, est juste excellent. En bref, pour moi, la grosse révélation du drama s'est plutôt faite chez nos protagonistes secondaires, avec en tête d'affiche, Kim Seong Oh, dans le rôle de mon personnage préféré de la série, Jeong Jae Hwa. Toutefois, avant de vous parler des personnages, restons un peu dans les points négatives avec le scénario, beaucoup trop décousus et pas suffisamment travaillé à mon goût. S'il y a vraiment une chose qui m'a davantage laissé perplexe, c'est que durant une grande partie du drama, la réalisation mettait un point d'honneur à nous mettre des fins d'épisodes digne de ce nom avec le suspens qu'il fallait sauf que vers cinq ou six derniers épisodes, les fins étaient devenues bien trop brutales ! Ils coupaient de façon totalement random, parfois en plein milieu d'une scène et toi tu es là, devant ton écran, à écouter le dialogue en cours et pouf, générique de fin ! On avait vraiment cette impression que l'équipe s'en foutait et qu'ils n'avaient plus qu'une envie, que ça se termine enfin. Comme souvent, j'ai largement préféré la première partie plutôt que la deuxième car elle est bien plus dynamique, on découvre l'univers, les personnages... En réalité, je n'ai que moyennement apprécié le fait que pas mal de personnages secondaires disparaissent vers la moitié du drama justement pour bien montrer la différence entre le contexte de la première partie qui se passe sur le territoire coréen occupé par le Japon et le contexte de la deuxième partie qui se passe sur le territoire chinois, à Shanghai, occupé également, en partie, par le Japon. J'aurais aimé revoir le gang de Jeong Tae ou encore Kim Su Ok, pourtant un personnage intéressant, qui disparaît avec pour seul excuse, l'explication très vague que va donner Kim Ok Ryeon à Jeong Tae, sans la moindre image ou scène flashback qui aurait pu nous confirmer ses dires. Bon, ceci-dit, on a quelques très bons personnages qui apparaissent ensuite mais dans un premier temps, je dois bien l'avouer, on est vite frustré par ces abandons. Autre point scénaristique qui m'a également déplu, les flashbacks trop présents. C'est un fait que je reproche souvent dans les dramas, combler les épisodes avec des flashbacks inutiles. Genre on a vu la dite scène au début de l'épisode ou dix minutes avant mais non, au risque de nous prendre pour des imbéciles qui ne sauraient pas à quoi pense les personnages à ce moment là, ils nous remette la même scène qui s'est passé quelques instant avant. Bon en plus de cela, nous avons quand même quelques longueurs au cours de la deuxième partie et là où je craignais dans Bad Guys que la série soit trop "Musclore" (alors que ce ne fut absolument pas le cas), ici j'avais cette forte impression car dans chaque épisode, tu vas avoir droit à un combat main nu plus ou moins justifier pour bien montrer que oui, notre héros est un homme badasse. Oh et autre chose qui m'a pas mal déçu, la romance. Et ce sera une parfaite transition pour parler des points forts car la romance va dans les deux. Ici, je parle principalement de l'attitude du héros envers Gaya quasiment durant tout le long de la série alors qu'ils se seront à peine rencontré lorsqu'ils étaient adolescents et que leur histoire d'amour n'aura duré que le temps d'un baisé. C'est bon, pas la peine de ressasser le passer comme cela, normalement, la fille tu aurais dû l'oublier il y a longtemps vu que tu es maintenant en couple avec Kim Ok Ryeon... Et là, j'avoue avoir était mitigé par le couple principal entre Jeong Tae et Kim Ok Ryeon. Déjà, je n'ai jamais réussi à comprendre tous les avis négatives sur cette dernière comme quoi il s'agirait du personnage le plus inutile du drama. Non, je suis désolée mais non, loin de la même. Car comme dirait Gaya, il me semble, "Jeong Tae contrôle les actes de II Gook Hoe mais c'est Kim Ok Ryeon qui contrôle ceux de Jeong Tae." Donc, logiquement, en contrôlant Kim Ok Ryeon, on fait main basse sur les deux et c'est pour ça que le personnage prend une grande importance dans la partie deux, là où celui de Gaya a était très mal écrit puisqu'elle perd tout l'intérêt qu'elle avait au début. Je croyais à cette antagoniste, dure, cruelle et qui ne reculerait devant rien pour sa vengeance. Résultat des courses, Gaya se fait carrément voler la vedette par Kim Ok Ryeon, qui en vient également à voler celle de Jeong Tae lui-même. D'ailleurs, là où la majorité des avis iront dire que l'acteur Song Jae Rim (celui qui interprète le génial Mo Il Hwa) est celui qui écrase à plate couture Kim Hyun Joong, pour moi, c'est vraiment Kim Seong Oh qui est dessus du lot. Jeong Jae Hwa fut le personnage le plus entier, le plus aboutie et le mieux écrit pour moi du drama, Celui dont on comprenait le mieux les sentiments et ces décisions, en plus avec ses chapeaux qui rendaient le personnage encore plus mythique et son air canaille franchement, il avait tout pour plaire. Côté réalisation, c'est vraiment l'aspect qui m'a permit de rester jusqu'au bout. Le montage était très réussit, très travaillé. Il y avait cette ambiance un peu steampunck qui m'a vraiment plu aussi bien dans les vêtements, les accessoires mais aussi dans la mise en scène et les paysages. En réalité, je pense que les années 30 en Corée est l'époque qui correspond le mieux et qui fait le mieux ressortir cet aspect steampunck justement. Bon ceci dit, le steampunck n'est absolument pas le registre de ce drama mais je me disais juste, durant une bonne partie, qu'il avait cet aspect que j'aimais. D'ailleurs maintenant que j'y pense, je ne crois pas qu'il existe un seul drama qui soit de ce registre là et pourtant j'aimerais beaucoup. Les costumes et les décors faisaient vraiment ressortir l'ambiance des années 30 et nous avons droit à beaucoup de références cinématographiques et autres cultures de l'époque, ce qui est un très bon point car on sent que nous sommes vraiment plongé dans l'époque. Donc, pour conclure, si je reste mitigée sur ce drama, c'est que beaucoup de choses sont bonnes mais on a aussi de nombreux points négatives qui sont aussi bien techniques que scénaristiques dans les deux cas. Il en est de même pour le casting dont les acteurs secondaires et les personnages secondaires étaient bien plus intéressants que les principaux. Certes, le casting reste astucieux, ingénieux mais aussi imprévisible et je viens d'apprendre pourquoi le personnage de Kim Su Ok disparait aussi subitement dans le drama. C'est tout simplement parce que Kim Jae Wook, son interprète, se disputait souvent avec la production durant le tournage, n'étant pas d'accord avec la suite du scénario. Du coup, passons maintenant à l'OST voulez-vous ? L'OST, il faut bien le dire, était incroyable ! On avait droit aussi bien à du rock, qu'à des balades mais malheureusement peu de musiques instrumentales dignes de ce nom qui me sont restées en mémoire. Je vous ai donc sélectionné deux chansons qui m'ont le plus marqués dans ce drama. Le thème song du drama et bon dieu que j'aime cette ambiance puissante, à la fois dans la voix du chanteur mais aussi dans l'instrumentale. Cette chanson illustrée à merveille l'action et la dureté du drama. Elle mettait vraiment en avant le suspens durant chaque combat, chaque prise de décision et même que la première fois que je l'ai entendu, je me suis dis, "bon dieu ce que ce drama va être génial !" Un tout autre registre, mais qui collait également parfaitement à l'ambiance du drama et à celle qu'elle était censée installer durant son passage. En soit, l'OST faisait vraiment bien son travail, chaque musiques étaient choisies avec soin et il devenait difficile de ne pas succomber à elles. Il est sûr que l'OST a énormément joué pour que je tienne jusqu'à la fin, il donne beaucoup et même si je pourrais reprocher cette sur-utilisation qui est quasi-permanente dans les KDramas, ici, bien que ce soit aussi le cas, ça ne m'a absolument pas dérangé car elle donnait un vrai rythme à la série et c'est tant mieux!

     

     
     MY ONLY LOVE SONG par darkingdom
    Il me fallait quelque chose de rapide à regarder. Le choix du drama me paraissait le plus judicieux, notamment dans le domaine du drama historique (du coup, facile de remplir le critère). Mais... étant à l'étranger, mon choix était limité : Viki ne proposait pas grand chose (en Chine, il aime pas trop les dramas coréens apparemment xD) du coup, il me restait Netflix sous la main. Et qui n'a pas encore entendu parlé de My Only Love Song dans le monde Netflixien ? Et bien... ce fût un drama fort sympathique :) Je ne dirais pas le meilleur du siècle mais juste sympa. L'héroïne principale a un très fort caractère mais est expliqué judicieusement (donc elle est parfois insupportable mais on supporte quand même xD). Le drama se déroule d'une certaine manière alors qu'on pensait, via la trame de l'histoire, qu'elle se déroulerait autrement. Du coup, un bon retour dans le passé qui modifie l'histoire... sans la modifier ! Pour les fans de KPOP, c'est un des musiciens de CNBLUE qui joue l'acteur principal... Bon, j'ai pas toujours accroché à son jeu d'acteur mais la romance est mignonne, même si il y a énormément de je t'aime moi non plus au début. Beaucoup de "surnaturel" que les acteurs acceptent malgré eux, une chasse au pouvoir assez drôle, ce qui est rare dans le monde des dramas historique, ces derniers ayant toujours l'art d'être compliqué (conspiration conspiration conspiration). DONC, pour résumé, un drama d'époque léger, humoristique, romantique qui fait du bien pour se changer les idées. Rapide et efficace :)

     

     » TRÉSOR 03: Dont le titre doit comporter au moins un chiffre. 

     
     3D KANOJO, REAL GIRL  par poesies13  
    Nous avons ici un anime que je ne conseille qu'à un large public averti. Il est susceptible d'en dégoûter plus d'un voir d'en perdre certains. Il n'est ni violent, ni dans le style scènes d'horreur, simplement le thème principal qui porte sur l'amour est abordé de manière très particulière. Avant de commencer les épisodes, il est important de noter que l'anime est construit sur la ligne du jeu vidéo japonais dit "erotic game". Il y a donc plusieurs arcs, chacun basé sur l'histoire d'amour entre Haruka (le personnage principal) et une fille de son entourage. Haruka revient dans son village natal avec sa soeur jumelle Sora, à la mort de leurs parents. Il va retrouver ses anciennes connaissances, et selon ses choix, l'histoire ne sera pas la même. Il se trouve que je décrirais cet anime comme "malsain". Il est vrai que faire un anime basé sur un jeu vidéo de type hentai est un problème en soi surtout si sa construction doit se diviser en arc. Cela rend l'intrigue peu réaliste de par le changement de partenaires que cela entraîne. S'il existe en jeu vidéo, autant y jouer. Après, chaque arc est ici plutôt bien maîtrisé dans son ensemble, et nous permet à nous, public, d'en découvrir toujours plus sur tous les personnages et l'histoire suit son cours sans trop de difficultés. Mais tout ce qui tourne autour, thème et environnement mis à part, est malsain. C'est même pas le fait que Haru et Sora couchent ensemble, après tout, même frères et soeurs s'ils s'aiment je m'en fous, c'est vraiment que toute l'histoire soit lourde, sombre et spéciale. L'anime est long, sans véritable "action" puisqu'il s'agit purement d'histoire d'amour, l'animation est pas superbe, les plans sont assez fades pour une grande majorité, la musique est lourde et plutôt écrasante voire angoissante, cette musique rendait l'intrigue, déjà étrange par moment, encore plus instable et glauque. Les personnages ont tous un caractère bizarre: Sora est jamais contente et elle est pas gentille, jamais un mot sympa pour son frère, dans les faits, elle est amoureuse de lui et ne se gène pas pour montrer à quel point elle n'aime pas la compagnie de n'importe quelle fille qui s'approcherait d'un peu trop près de son frère; Ryouhei un ami à Haru, toujours à sortir des choses à double sens surtout envers Sora; Nao une amie de Haru, qui ne dit jamais non à rien et ne s'oppose à personne; Kuranaga la déléguée de classe, qui s'occupe clairement de ce qui ne la regarde pas. Bref, que des personnages à problèmes. Et alors quand l'anime se met à faire des blagues à ma place, c'est terminé. Exemple : l'une des filles arrive un matin et annonce tout haut "Kazu-chan me prend toujours quand elle est en voiture", le verbe prendre ayant toute une signification n'est-ce pas? Maintenant, Kazu lui répond "prendre? ça à un côté immoral!". Je crois que cet exemple parle de lui-même et résume en une blague toute la lourdeur et l'amour dont il est question.

     

     

     

     » TRÉSOR 09: Dont le titre commence par la lettre W. 

     
     WATASHI GA MOTETE DOUSUNDA par poesies13
    Un petit anime sympathique et mignon. Voilà comment résumé au mieux. Cet histoire a du charme et sait régaler le spectateur. Rien d'extraordinaire mais un mélange d'humour, de créativité, de sentiments, et d'otaku pour un final plutôt bien réussi. L'animation est correcte et la musique aussi. Seul petit bémol, qui n'en est pas vraiment un, c'est la fin. Oui c'est souvent là qu'est le problème n'est-ce-pas ? Il s'agit en effet d'une jeune fille, Serinuma Kae, qui passe du jour au lendemain (je me demande encore comment, et c'est là que réside quelques incohérences bien drôles dans tout ça) de grosse à hyper fine et jolie. Du coup, les 5 plus beaux mecs... non 4 et une fille en tombent amoureux. Oui la fille aussi. Mais à la fin, nous avons pourtant droit à une jeune fille qui prend leurs déclaration au sérieux et voudrait y répondre avec sérieux. Elle propose d'avoir un rencard avec chacun d'entre eux et de choisir après. Mais là.... ben on a pas tout à fait la réponse qu'on aurait voulu. J'y croyais beaucoup au début mais non, à la place on a malgré tout une réponse des plus drôles et logique en y réfléchissant. Je vous laisse le suspens d'aller voir l'anime pour savoir ce que répond l'héroïne. 12 petits épisodes assez banal mais suffisamment mignons et charmants pour passer un bon moment.

     

     

     

     » TRÉSOR 14: Avec de la magie. 

     
     DIVINE GATE par poesies13
    Divine Gate est un anime que je qualifierais de moyen. Il n'est ni mauvais, ni génial. Cet anime possède de nombreuses bonnes idées notamment le thème principal qui parle d'une porte qui exauce le vœu de la personne qui l'atteindra, la fameuse divine gate. Le problème est que ces idées ne sont pas correctement exploités, mal expliquées, mal développées et mal interprétées. Il n'est pas rare de se poser tout un tas de questions sur l'environnement étrange dan lequel vivent nos personnage sans jamais avoir d'explications. D'ailleurs, parlons des personnages. Ils ne sont pas charismatiques. Certains manquent clairement de profondeur quand d'autres ont trop de profondeur. On passe notre temps à se demander si les héros sont humains ou non, des dieux ou non ou d'autres choses. Toutes ces petites questions rendent l'intrigue assez flou pour le spectateur. L'histoire nous fait clairement comprendre que le héros principal, Aoto, est extrêmement malheureux. Il est dommage d'avoir un anime aussi décevant lorsqu'il tente pourtant d'introduire des concept tels que l'inconscient et le conscient ou encore les souhaits, l'espoir et le désespoir. L'animation reste moyenne malgré un très bon OST côté musique. Et une dernière chose donne à cette histoire une certaine lenteur ainsi qu'une impression d'être coupé toutes les 10 minutes. L'intrigue ne manque pourtant pas d'actions mais ce petit concept en donne l'impression. Il s'agit d'un genre de narration. Tous le long des épisodes, une voix explique ... non parle des sentiments des personnes. Mais cette voix qui vous dit sans cesse : "ce garçon était seul" ou "ce garçon pensait que l'avenir était comme ça" ou encore "cette fille ignorait que" finit par être vraiment dérangeante. Elle nous éjecte de l'anime et ne nous permet pas une identification a un personnage en particulier. En somme, une petite déception pour moi ces 12 épisodes !

     

     

     

     » TRÉSOR 16: Existe en plusieurs versions. 

     
     FULL HOUSE par legrimoiredunechouette
    Il me fallait regarder un drama qui existait en plusieurs versions. Bien que l'histoire de Full House ne m'ait jamais vraiment inspiré, il fait parti de ces séries cultes que je n'avais jamais regardé et je me suis dis, c'est l'occasion parfaite de le regarder car sinon jamais je ne l'aurais vu. Du coup, je me suis retrouvée très mitigée devant cette première version et là où il est souvent le préféré de beaucoup de gens, pour moi, ça ne l'a pas vraiment fait. Pourquoi ? Déjà, je pense que c'est dû au fait que le drama a très mal vieillit. Je m'explique, j'ai regardé il y a peu plusieurs dramas des années 2000 et certains parviennent très bien à garder un charme bien particulier mais qui ne lasse personne ce qui n'est pas le cas ici. Par contre, grosse nostalgie en voyant Rain tout jeune, tout crogon ! Au premier épisode, j'avoue avoir été surprise par l'univers et les personnages. J'aimais beaucoup cette héroïne un peu folle, bordélique et dont l'imagination partait toute seule et c'est vrai que j'ai retrouvé beaucoup de moi en elle. En plus, je trouvais l'actrice très agréable à regarder et son sur-jeu très bien dosé, sans que cela ne devienne insupportable à l'écran. Même surprise du côté de Rain, bon ok, son look à l'époque était juste ridicule mais à côté de ça, son personnage était également très juste, et même s'il est arrogant et que c'est un véritable gamin qui ne connait rien aux sentiments, j'ai quand même pu constater une certaine maturité chez lui qui me plaisait bien. Concernant les personnages secondaire, je n'ai jamais comprit comment Han Ji-Eun pouvait bien vouloir pardonner à ses deux amis qui eux, sont complètements immature. Il est vrai qu'ils sont parfois attendrissants mais la majorité du temps, j'avais juste envie de les secouer un grand coup, histoire qu'ils deviennent enfin des adultes responsables et se mettent à travailler. Les amis du côté de Lee Young Jae, Yoo Min Hyuk et Kang Hye Won, sont là pour constituer notre quatuor amoureux. À vrai dire, j'ai préféré suivre largement le personnage de Hye Won, que celui de Min Hyuk qui représente juste le second lead lambda qui dont le personnage n'avait aucune originalité. La où j'avais du mal à suivre les réflexions de Min Hyuk sur ses sentiments, j'ai beaucoup aimé le fait que Hye Won soit surtout amoureuse de lui et non pas du notre héros. Là où Han Ji-Eun a un comportement très enfantin, à l'image de Lee Young Jae, Hye Won elle, est très mature, trop bien pour Lee Young Jae. C'est pareil pour Min Hyuk d'ailleurs. En réalité, il n'y a aucun suspens quant à la résolution du quatuor amoureux cas nos héros sont clairement fait pour être ensemble, ils se complètent à merveille et on les voit mal avec nos deux seconds lead's qui eux, vont aussi très bien ensemble. Outre les personnages auxquels je me suis rapidement attachée, j'ai également beaucoup aimé le décors et les paysages qui apportaient énormément au drama tout comme l'OST mais j'y reviendrais plus tard sur ce dernier point. En revanche, là réalisation elle, comme je vous le disais plus haut, reste très vieillot, pour l'époque, je veux bien croire qu'il était très bon, mais si vous le regardez aujourd'hui, il y a pas mal de choses, de réflexions de la part des personnages que vous trouverez ridicules, voir même, sexistes parfois (je pense notamment à la grand-mère et à la mère de Lee Young Jae). De plus, parmi les points qui m'ont dérangé il y a aussi les longueurs. Trop souvent j'ai dû faire des avances rapides pour couper certaines disputes qui deviennent trop fréquentes par la suite, souvent pour des raisons absurdes et bien que ça soit dans la lignée des personnages, j'ai trouvé qu'à la longue, ils devenaient encore plus stéréotypés qu'ils ne l'étaient déjà. Car oui, si j'ai su m'attacher aux personnages, ceux-ci n'ont rien d'original et en réalité, le drama en lui-même n'a rien d'original quand on y pense. Comme je le disais plus haut, il n'y a aucun suspens et en réalité, il me fait un peu penser au même succès qu'Hana Yori Dango ou encore Itazura na Kiss. Pour moi, il fait parti de ce réseau de ces trois dramas qui constituent le noyau de dramaland. On dit souvent que c'est hana Yori Dango qui en est le centre. Pour moi, il y en a trois et se sont ces trois-là. Ceci dis, comme la version Thaïlandaise de Itazura na kiss m'avait beaucoup plu et que je sais qu'il s'agit du même duo dans celle de Full House, je pense quand même regarder cette version et la saison deux du Full House coréen ne me dit absolument pas. Bien trop peur du copier-coller que cela pourrait donner. Concernant la fin, elle m'a quelque peu dérangé car on reste bien trop sur des non dits et pour un drama comme Full House, dont la saison deux est totalement indépendante par rapport à la première. Personnellement, j'avais besoin d'une fin où on savait avec qui finirait les deux seconds lead's. On n'arrive pas vraiment à savoir s'ils ont une chance d'être ensemble où si tout ce qu'ils ont traversé leur a permit de faire une croix sur une future relation. Encore une fois, le doute s'installe à cause du personnage de Min Hyuk car pour Hye Won, je préfère me dire qu'elle possède toujours des sentiments pour lui mais qu'elle préfère se poser niveau relation amoureuse. En plus des deux derniers, voir trois derniers épisodes que j'ai trouvé bien trop brouillons, la fin de Full House fait donc parti de ces mauvaises fins dont on a tant l'habitude à dramaland et c'est bien dommage... J'ai trouvé l'OST très sympathique et qu'il restait bien en tête. Il fait parti de ces OST que je connaissais déjà avant même de visionner le drama. Voici donc deux/trois chanson qui m'ont bien marqué dans le drama. Encore une fois, l'OST a un côté assez rétro, les chansons me font clairement penser à ceux des années 90 mais c'est pas grave parce que du coup, ça cadre bien avec l'ambiance générale du drama. Cette chanson, je l'aime beaucoup, je sais pas pourquoi, le refrain me fait toujours le même effet et surtout vers la fin avec le petit passage à la guitare électrique qui rend la chanson encore meilleure. Bref, elle m'a bien fait rêver pendant tout le drama ! J'aime bien l'instrumentale assez enfantine qui ressort avec les sons qui font penser à des bulles que l'on éclates. Encore une fois, quand on voit les personnages assez gamins que sont nos héros, ça cadre vraiment bien avec le drama aussi bien pour scènes drôles et joyeuses que pour les plus dramatiques. L'air reste bien en tête même s'il s'agit d'une balade et quelque chose fait que l'on a le sourire dès qu'on l'écoute. Ben oui, forcément, c'est juste pour moi LA chanson emblématique qui me fait directement penser à Full House chaque fois que je l'entend. Avec son air qui reste bien en tête et qui te donne envie de te déhancher, elle a cet univers bien à elle et qui correspond encore une fois, tout à fait à l'ambiance du drama. Dans tous les cas, vous l'aurez compris, l'OST a été très bien choisi, il est léger, très agréable à écouter, bref, c'est vraiment parfais pour regarder la série en été et écouter les chansons durant la saison.

     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Août 2018 à 01:27

    J'aime bien nos 5 lignes minimum, on en est tous tellement loin XD

    On est tous hyper motivé et inspiré ;)

    2
    Dimanche 26 Août 2018 à 14:09

    Coucou ^^

    Je n'oublie pas mon visionnage mais 26 épisodes ça me prend un peu plus longtemps qu'une semaine en fait. c'est genre mega long. J'ai terminé Nanamaru sanbatsu que je regardais en même temps. et j'ai aussi collé le lino de ma chambre dans mon futur appart. Je vais bientôt pouvoir déménager mes meubles XD J'espère n'avoir aucun souci avec la connexion internet à ce moment là.

    Sinon pour mon dernier coffre, je regarde Ouran High school host club et j'ai visionné 17 épisodes sur les 26. J'espère avoir le temps de finir avant le 31 ;)

    Bisous !

    3
    Mardi 28 Août 2018 à 22:33

    Salut, salut, voici enfin le lien vers ma chronique pour le drama du mois d'août avec un triangle amoureux et j'ai donc choisi Himitsu, un drama japonais que j'ai adoré ! http://idril-palanen.eklablog.com/himitsu-jdrama-2010-a148243924

    A très bientôt pour la suite ! wink2

    Idril

    • Voir les réponses
    4
    Mercredi 31 Octobre 2018 à 20:06

    ~ Explorateur ~ 
    Salut salut mes explorateurs!!! Il y a du nouveau au niveau de l'exploration, le thème de novembre est maintenant sortie! Et oui, déjà!!! Le défi est le suivant: Avec un changement de corps. J'ai hâte de lire vos critiques du mois d'octobre.

    Le challenge touche à sa fin! SI vous voulez continuer l'exploration, il ne vous reste que 2 mois. Ensuite, si vous voulez que je poursuis le challenge en janvier, il faudra en faire la demande. En espérant, que vous vous êtes bien amusé depuis juin. :) 

    Au plaisir de vous lire,
    Kiharu.

    ____

     

    Oh ? Pourquoi tu arrêtes le challenge ? :O Moi je veux que tu continues ><

    Je termine mon critère de mois d'août puis je choisirais celui du mois de novembre ~

    5
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 14:34

    Elle t'en fait regarder des choses poesies13 8DD Tu vas t'en sortir ?

    6
    Jeudi 20 Décembre 2018 à 14:35

    J'ai fait le tour \o/ Merci de m'avoir prévenue <33 A bientôt ~

    7
    Samedi 31 Août à 21:52

    coucou ^^

    aujourd'hui j'ai commencé par la fin mdr les trésors avant le thème principal

    Floor 6 : [TRÉSOR : Romance] (Gekkan Shoujo Nozaki-kun)

    Nous avons affaire ici à un anime très sympathique. Nous suivons les aventures d'une jeune lycéenne du nom de Chiyo Sakura. Cette fille est amoureuse d'un autre lycéen Umetarô Nozaki, auteur de manga shoujo (romance). Le jour où elle veut lui déclarer sa flamme, le jeune homme ne comprend pas et la prend pour l'une de ses fans. A partir de ce moment, elle va devenir l'une de ses assistants dans l'écriture de ses mangas. Véritable comédie, l'intrigue se développe très bien, en incluant de manière fluide tous les personnages secondaires également. La romance qui est très présente est souligné par un petit côté original qu'est la mauvaise interprétation permanente des conversations et situations. Elle n'est ni trop appuyée, ni trop "rose bonbon". Cette romance est du genre amour décalé et cela change réellement des shoujos classiques. D'autant que le reste en ce qui concerne la musique, le design, le graphisme et les plans de caméras, sont biens choisis et font dans l'ensemble penser à une lecture de manga plutôt qu'à un visionnage d'anime. Est également abordé de manière légère et facile ce qu'est la création d'un manga. Certes éditer et devenir un mangaka est compliqué mais, en écrire un et rester au top afin de continuer d'être édité est tout aussi difficile. Il faut sans cesse faire preuve d'imagination et d'idées pour les personnages, les histoires et les dessins. Bref, un petit anime relaxant qui aborde des thèmes classiques d'un angle plus serein et drôle.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :