• Exploration 2019: Floor 06

     » FLOOR 06: Avec un triangle amoureux.

     
     AQUARION EVOL par poesies13
    Pour ceux qui ne le savent pas encore, moi et les animes qui parlent espace et robot, c'est pas du tout mon style. C'est d'ailleurs pourquoi ma liste de visionnage en comporte très peu comme l'excellent Valvrave Liberator. Et ici voici un nouvel anime très bon sur le sujet, j'ai nommé Aquarion Evol. Nous suivons une histoire qui est assez complexe avec à la clé des aventures d'amour, d'espace, de pouvoirs, de réincarnations, de destin et de robots. En bref, un développement plutôt complexe car nous suivons de nombreux personnages à la vie et aux envies bien différentes, deux mondes bien différents aussi, ainsi que beaucoup d'actions et de rebondissements. Une fois plongé dans l'animation qui est très jolie, on s'y retrouve plutôt bien grâce à un fil conducteur qu'est notre héros Amata, un jeune garçon qui a le pouvoir de s'envoler et qui après quelques minutes, se retrouvent embarqué à Neo-Deava, une école chargée de protéger la Terre d'envahisseurs via des robots géants appelés Aquaria. Les personnages sont tous très attachants, l'intrigue n'est pas toujours celle à laquelle on s'attend, j'ai été surprise pour ma part par le destin de certains personnages par exemple. Les surprises malgré de nombreux clichés sont au rendez-vous. Il est à noter toutefois que la musique tout comme certaines scènes ainsi que dialogues paraissent parfois lourds. Les musiques sont de vraies musiques (souvent les musiques de génériques) et celles-ci sont utilisées de nombreuses fois en plein anime lors des combats de robots plus d'une fois comme si les réalisateurs n'avaient pas voulu multiplier le nombre de musiques, et le fond sonore passe donc inaperçu ainsi que les musiques plus douces dites d'ambiances. Ce qui ne les empêchent pas d'être très belles à écouter. L'histoire se déroule très bien jusqu'au dernier épisode où l'intrigue a encore des secrets à dévoiler. Ce dernier épisode semble d'ailleurs quelque peu rapide. En effet, les personnages s'unissent au travers de vaisseaux pour former le robot nommé Aquarion. Ces unions sont mixtes depuis l'arrivée d'Amata ce qui étaient inconcevable avant. Il se trouve que plus l'action avance, plus la formation de ces unions devient secondaires au profit de l'intrigue principale, ce qui est normal, mais j'attendais avec impatience une union en particulier qui lorsqu'elle a enfin eu lieu a été comme coupée, ce qui m'a attristé. De même, certains points concernant l'union Mix-Andy sont laissés en suspens. Un épisode de plus aurait fait l'affaire pour pouvoir réellement apprécier la nouvelle vie qui les attend tous. Concernant le fil conducteur, tous les points cités précédemment sont bien, mais il n'y a qu'à la fin qu'on se rend réellement compte d'un détail : c'est que tout cela n'a qu'un seul et unique résumé, qu'il s'agit là d'une banale histoire de vengeance et d'amour. La morale reste platonique et convenue "l'amour gagne toujours ou presque". Le mot de la fin, un anime qui sait tenir ses spectateurs en haleine avec actions, émotions, graphismes fluides, une musique sympa malgré son utilisation abusive un peu partout, et des personnages qui valent le détour, malgré un scénario des plus vides et des plus convenus. Cependant, tout ce qui entoure ce scénario, les personnages surtout, tout cela permet de nous garder jusqu'au dernier épisode.

     

     » FLOOR 06 TRÉSOR: Romance.

     
     GEKKAN SOUJO NOZAKI-KUN par poesies13
    Nous avons affaire ici à un anime très sympathique. Nous suivons les aventures d'une jeune lycéenne du nom de Chiyo Sakura. Cette fille est amoureuse d'un autre lycéen Umetarô Nozaki, auteur de manga shoujo (romance). Le jour où elle veut lui déclarer sa flamme, le jeune homme ne comprend pas et la prend pour l'une de ses fans. A partir de ce moment, elle va devenir l'une de ses assistants dans l'écriture de ses mangas. Véritable comédie, l'intrigue se développe très bien, en incluant de manière fluide tous les personnages secondaires également. La romance qui est très présente est souligné par un petit côté original qu'est la mauvaise interprétation permanente des conversations et situations. Elle n'est ni trop appuyée, ni trop "rose bonbon". Cette romance est du genre amour décalé et cela change réellement des shoujos classiques. D'autant que le reste en ce qui concerne la musique, le design, le graphisme et les plans de caméras, sont biens choisis et font dans l'ensemble penser à une lecture de manga plutôt qu'à un visionnage d'anime. Est également abordé de manière légère et facile ce qu'est la création d'un manga. Certes éditer et devenir un mangaka est compliqué mais, en écrire un et rester au top afin de continuer d'être édité est tout aussi difficile. Il faut sans cesse faire preuve d'imagination et d'idées pour les personnages, les histoires et les dessins. Bref, un petit anime relaxant qui aborde des thèmes classiques d'un angle plus serein et drôle.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :