• Exploration 2019: Floor 03

     » FLOOR 03: Qui se déroule dans un milieu artistique. 

     
     SHOUJO KAJEKI REVUE STARLIGHT* par poesies13
    Un anime qui m'a déçu. Je crois que je n'ai même pas compris l'histoire. Le résumé était pourtant tentant, le design et l'animation l'était tout autant, bref un anime pleins de promesses. Seulement des promesses sans une histoire qui tienne la route, c'est un peu comme une piscine sans eau, ça marche moins bien. Nous suivons 8 jeunes filles dans une école qui doit faire d'elles des stars de ce que j'ai compris. Elles se battent pour être la numéro un ! Nous avons donc une fois par jour des auditions qui ne sont en fait que des duels entre 2 filles. L'histoire est empli de poésie et de beauté. Ce décor poétique n'est rien sans une trame d'événements logiques et clairs. Hors cette trame n'est ni logique, ni évidente. Les personnages déjà, n'ont pas de profondeur. Nous ne connaissons au final que leurs motivations pour vouloir être au-dessus des autres, être la star. Nous n'avons presque pas d'informations sur leur passé respectif, et même sur celui des deux héroïnes, on sait qu'elles se connaissent pour s'être promis il y a longtemps de gagner ensemble mais nous n'en saurons pas plus. Les musiques sont pas terribles je trouve, et j'avais même l'impression (désolé pour la chanteuse) que l'héroïne Karen ne savait pas chanter et que sa voix sonnait faux par endroit. L'animation quand à elle, reste assez fade, manque cruellement de couleurs sur scène et de fluidité de mouvement. La totalité de l'intrigue y incruste tout le long des codes du théâtres tels que des scènes jouées au travers de combats, ou encore la présence constante de rideaux pour marquer le début et la fin des duels comme lors d'une pièce de théâtre, mais aussi cette fameuse couleur rouge lié à l'histoire du théâtre omniprésente sur scène, sur les rideaux, sur les vêtements, et une mise en relief par du bleu. Bien que tous ces codes y figurent afin de nous rappeler sans cesse l'importance qu'à le théâtre ici, ces codes tombent à l'eau par la faiblesse des sentiments exprimés. Nous avons clairement l'impression de débuter chaque combat en plein milieu. C'est comme arriver dans une salle de cinéma en plein milieu du film. Les règles de ces duels ne sont pas exploités, ni exprimés, la présence de cette girafe qui se veut représentative du narrateur restera de manière très prévisible un pur mystère, le but fixé d'être numéro un reste général mais trop simple et trop sobre avec évidemment de nombreux clichés tels que gagnons tous ensemble, ou encore le duel des deux meilleures amies qui se battent pour leur rêve. Ce n'est donc pas un anime que je conseille à moins de n'avoir rien d'autre à visionner.

     

     » TRÉSOR: D'un genre que tu n'apprécie pas. 

     
     YOSUGA NO SORA  par poesies13  
    Nous avons ici un anime que je ne conseille qu'à un large public averti. Il est susceptible d'en dégoûter plus d'un voir d'en perdre certains. Il n'est ni violent, ni dans le style scènes d'horreur, simplement le thème principal qui porte sur l'amour est abordé de manière très particulière. Avant de commencer les épisodes, il est important de noter que l'anime est construit sur la ligne du jeu vidéo japonais dit "erotic game". Il y a donc plusieurs arcs, chacun basé sur l'histoire d'amour entre Haruka (le personnage principal) et une fille de son entourage. Haruka revient dans son village natal avec sa soeur jumelle Sora, à la mort de leurs parents. Il va retrouver ses anciennes connaissances, et selon ses choix, l'histoire ne sera pas la même. Il se trouve que je décrirais cet anime comme "malsain". Il est vrai que faire un anime basé sur un jeu vidéo de type hentai est un problème en soi surtout si sa construction doit se diviser en arc. Cela rend l'intrigue peu réaliste de par le changement de partenaires que cela entraîne. S'il existe en jeu vidéo, autant y jouer. Après, chaque arc est ici plutôt bien maîtrisé dans son ensemble, et nous permet à nous, public, d'en découvrir toujours plus sur tous les personnages et l'histoire suit son cours sans trop de difficultés. Mais tout ce qui tourne autour, thème et environnement mis à part, est malsain. C'est même pas le fait que Haru et Sora couchent ensemble, après tout, même frères et soeurs s'ils s'aiment je m'en fous, c'est vraiment que toute l'histoire soit lourde, sombre et spéciale. L'anime est long, sans véritable "action" puisqu'il s'agit purement d'histoire d'amour, l'animation est pas superbe, les plans sont assez fades pour une grande majorité, la musique est lourde et plutôt écrasante voire angoissante, cette musique rendait l'intrigue, déjà étrange par moment, encore plus instable et glauque. Les personnages ont tous un caractère bizarre: Sora est jamais contente et elle est pas gentille, jamais un mot sympa pour son frère, dans les faits, elle est amoureuse de lui et ne se gène pas pour montrer à quel point elle n'aime pas la compagnie de n'importe quelle fille qui s'approcherait d'un peu trop près de son frère; Ryouhei un ami à Haru, toujours à sortir des choses à double sens surtout envers Sora; Nao une amie de Haru, qui ne dit jamais non à rien et ne s'oppose à personne; Kuranaga la déléguée de classe, qui s'occupe clairement de ce qui ne la regarde pas. Bref, que des personnages à problèmes. Et alors quand l'anime se met à faire des blagues à ma place, c'est terminé. Exemple : l'une des filles arrive un matin et annonce tout haut "Kazu-chan me prend toujours quand elle est en voiture", le verbe prendre ayant toute une signification n'est-ce pas? Maintenant, Kazu lui répond "prendre? ça à un côté immoral!". Je crois que cet exemple parle de lui-même et résume en une blague toute la lourdeur et l'amour dont il est question.

     

    * N'aura pas de fiche sur le blog car je n'ai pas accroché!


  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Juin à 22:48

    FLOOR : Floor 10

    THEME : Doit au moins avoir un personnage d'épouvante.

    CHOIX : Strike the Blood

     

    Bien que la saison 3 soit encore en cours au moment où je fais cette petite critique et que je ne l'ai pas encore entamé, je peux déjà donner un avis plutôt positif sur ces 2 premières saisons et ses 2 oavs.

    Akatsuki Kojou vit sur une île artificielle où y vivent toutes sortes de monstres tels que les succubes, les bêtes, les dragons, les vampires... Kojou est un vampire, et ce n'est pas n'importe lequel puisqu'il s'agit d'un vampire des plus puissants. Ce vampire est surveillé par Yukina, une jolie jeune fille d'une organisation secrète. Nous avons ici un anime des plus entraînant malgré un scénario très répétitif et disons-le assez complexe en ce qui concerne les groupes de personnages. Kojou vit son quotidien, il se passe quelque chose sur l'île, il rencontre une fille, il se bat pour protéger quelque chose ou quelqu'un, il perd alors il boit le sang d'une fille, puis gagne et retour à son quotidien. Ca c'est le scénario de base à chaque fois. Une intrigue assez simple à mettre en place et à utiliser mais qui à terme, peut être lassant et devenir finalement plate et sans surprise. Plus les épisodes défilent, plus les dénouements sont prévisibles. Ceci étant dit, l'histoire nous offre un personnage puissant qui a l'air d'ignorer plusieurs choses le concernant, notamment concernant sa transformation en vampire. Et bien que les 2 premières saisons soient achevées, l'anime continue d'entretenir le secret à ce sujet. Les cachotteries sont bien dosées et parsemées au fil des épisodes, ce qui maintient le spectateur en éveil. Des révélations ainsi que quelques personnages restent encore un mystère à l'heure actuelle, et nous ne manqueront pas je l'espère, d'en savoir un peu plus dans la suite.

    Pour ce qui est des musiques, rien de transcendant, une bonne bande sonore de fond sans pour autant être excellente. Musiques parfois placées inutilement à certains endroits mais qui ne gène en rien le visionnage. Une animation qui idem, est bien mais manque de grandeur pour ce qui est des combats. Nous avons à de nombreuses reprises des combats entre nos héros et des monstres gigantesques, et pourtant ceux-ci semblent trop rapides et trop simples. Certes notre héros est invincible et immortel, mais rares sont les fois où l'anime aurait pu me transmettre de l'angoisse face à un adversaire difficile voir imbattable, et inexistant sont les duels qui m'ont fait penser que le héros pouvaient perdre. Peut-être est-ce le caractère trop répétitif de l'intrigue qui nous amène à cette conclusion ? Quant à l'animation, celle-ci reste peu exploitée sûrement dû aux batailles rapides et sans réelle profondeur.

    Si Strike the Blood est qualifié de comédie et de surnaturel, il est aussi qualifié de Ecchi. Et effectivement, niveau clichés, romance, scène de nudité, nous sommes servis, accrochez-vous. Les filles sont régulièrement en train de frapper notre pauvre héros, qui lui n'a rien demandé dans une grande majorité des cas. Du je rentre sans frapper dans une chambre où le filles se changent, en passant par les scènes de nus dans les bains mixte ou non, nous retrouvons même à mi-parcourt le fameux épisode des maillots de bain. Et en pôle position, je nommerai le "je suis un vampire alors je dois boire du sang, et quoi de mieux que de te mordre dans le cou." J'ai envie de dire, tu tends ton poignet c'est pareil. Mais point d'innovation de ce côté-ci, et un peu de fan service ne fait jamais de mal, n'est-ce pas. Nous avons au final un héros plutôt pervers qui passe son temps à mordre toutes les filles qu'il va rencontrer. Pour le fond des personnages en revanche, c'est assez réussi, avec la présence d'une vraie vie comme des parents utiles aux aventures. Pour le reste bien que très cool, il faut suivre et s'accrocher, beaucoup de complots dans des complots, des organisions nommées histoire de montrer qu'elles existent mais peu développées, des ennemis célèbres mais sans réelle explication.

    Pour conclure, c'est un anime que je recommande néanmoins, cependant que je qualifierais de classique, platonique, mais qui tient la route et qui joue parfaitement son rôle d'anime fantastique.

     

    Je lui mets quand même 15/20, allons pas croire que j'ai pas aimé hein ;)

    2
    Dimanche 4 Août à 20:28

    FLOOR : Floor 10

    THEME : [TRÉSOR : Traité d'amitié]

    CHOIX : ReLIFE

    Un anime d'une agréable lenteur pour tous ceux qui ont envie de visionner quelque chose de sympathique, de drôle, et de calme.

    ReLIFE est tout ce qu'il y a de plus paisible et sans prise de tête. L'anime possède une animation légère, quelque peu colorée, sans fioritures et sans accroc, de même que le graphisme en général. La tranquillité déborde de chaque action, chaque discussion, chaque personnage. Nous suivons la vie d'un jeune chômeur, Arata Kaizaki, qui se voit offrir une seconde chance en redevenant un lycéen pendant une année entière. Et cette année nous donne envie de redécouvrir nous aussi, nos années lycées grâce à cette douceur qui subsiste à chaque instant. L'intrigue est direct et l'anime va toujours droit au but, ce qui est très plaisant de ne pas avoir à réfléchir sur ce qui se passe à l'écran. L'histoire coule de source. Les enchaînements d'activités se font d'elles-mêmes : la rencontre avec les camarades de classe, la formation d'un groupe, les révisions ensemble, le festival culturel... L'amitié et l'amour sont au rendez-vous dans un style classique et pourtant pas banal. Un petit tour en grande roue certes classique mais pas de doux baiser pour finir ; un rencard pour Noël mais dans la simplicité des boutiques d'un magasin ; ou encore un feu d'artifice de festival très banal mais avec une touche de tristesse et une pointe de nostalgie. Disons que l'intrigue se veut classique, mais sait surprendre par des résultats quelques peu différent d'un simple shojo. Cette nouvelle chance appelée ReLIFE, veut qu'à la fin de l'année en question, toutes les fréquentations d'Arata auront oublié son existence mais lui non. Ce côté tragique permet l'introduction d'une excellente philosophie sur ce qu'on fait de sa propre vie, sur les choix que l'on fait, sur ce qu'il convient de faire ou non, bref c'est la petite touche émotionnelle qui fait que j'ai grandement apprécié. Tout cela est mis en valeur par des personnages auxquels on s'attache rapidement. Chacun a droit à son moment de gloire, sa petite histoire vu au travers des épisodes sans que ces personnages ne viennent voler la vedette à notre héros Arata. Ils sont tous introduits de manière délicate.

    Et je terminerai par dire que cet anime nous expose ce qu'est la vie en bleu, c'est la couleur qui décrirait le mieux cette aventure.

     

     

     

    P.S : Vu que j'ai fini, je peux donc reprendre les étages dans l'ordre que je veux ? Si oui, c'est partit pour le n°8 avec Angel Beats! Tu veux toujours les avis ?

    3
    Jeudi 5 Septembre à 20:32

    * Je voulais savoir où tu étais rendu dans l'avancement des étages ? Si tu pensais finir avant janvier ?

    ---> Il me reste de mon côté l'étage 2 et l'étage 9 en plus de l'étage 6 qui est en cours. Au total 9 visionnage différents à faire d'ici ... le plus vite. Avant janvier oui j'aurai fini large je pense.

     

    * Est-ce que ça t'intéresserais si j'enlevais la limite ? S'il n'y avait plus de temps pour profiter un peu plus du challenge ? On fini quand tout le monde aura prit le temps de faire les étages. Tu en penses quoi ?

    ---> Personnellement peu m'importe vu ma vitesse XD. Après j'ai l'impression de jouer seule mdr



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :