• Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    POKÉMON
     Animation Japonaise   Film d'animation 

    Pokémon

    Épisodes: 705 + ONA - Année : 1997 - Audio: VF -
    Auteur: Takeshi Shudô - Genre: Comédie, Aventure, Fantastique, Shonen
     
    Synopsis: Sacha du bourg Pallete souhaite devenir le plus grand maître Pokémon. Au début de son aventure, le professeur Chen lui demande de choisir entre 4 Pokémons. Malheureusement, Sacha arrive trop tard et n'a plus le choix donc reçoit le dernier Pokémon disponible, Pikachu. Après un début difficile, ces deux-là vont devenir les meilleurs amis du monde! Dans sa quête pour devenir les numéros 1, Sacha fait la connaissance d' Ondine et Pierre, deux dresseurs Pokémons qui le suivront. Tout paraît être parfait sauf qu'une équipe de vilains voleurs souhaite s'emparer de Pikachu. Tout au long du voyage, la Team Rocket va tout faire pour prendre ce Pokémon. Afin de devenir LE Maître Pokémon, Sacha doit parcourir les villes afin de gagner les Badges dans les arènes, qui sont un moyen de s'inscrire à un tournoi où le gagnant est considéré comme le meilleur dresseur de Pokémon.
     

    Pokémon

    Pokémon

    Pokémon

    Pokémon

    Pokémon

    Pokémon

    Pokémon

    Pokémon

    Mon avis: Pokémon est the anime culte. Qui ne connaît pas? Personne. Même les parents connaissent ça. Je crois qu’il est bien plus connu que Dragon Ball ou bien Naruto. Sincèrement, c’est avec cet anime que j’ai découvert l’univers asiatique.  C’est toute mon enfance! Évidemment, il n’y a pas que lui, il y a aussi Sailor Moon & Card Captor Sakura. Je n’aurais jamais imaginé ma vie sans cet anime. Il y a tellement de truc à son effigie que c’est à s’y méprendre…Jeux vidéos, peluche, figurine…etc…Je n’ai pas manqué un seul des épisodes. Je regardais ça chaque matin en prenant mon déjeuner & j'ai même pris le temps de voir les reprises. C’est juste pour dire combien il est intéressant. Bien qu’il soit jugé violent par certaines personnes, je trouve qu’il est mieux qualifier que certains animes où les personnages sont dénués d’intelligence.
     
    Ma note
    5  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    SOUL EATER
    51 épisodes

      

    CARD CAPTOR SAKURA
    70 épisodes

      

    FRUITS BASKET
    26 épisodes

      

    CARDCAPTOR SAKURA: CLEAR CARD
    22 épisodes

      


    87 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    RE-ZERO - Kara Hajimeru Isekai Seikatsu
     Animation Japonaise 

    Re:Zero: Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

    Épisodes: 25 + OAV - Année : 2016 - Audio: VOSTFR -
    Auteur: Matsuse Daichi - Genre: Comédie, Drame, Romance, Thriller
     
    Synopsis: Un jour un jeune homme nommé Natsuki Subaru, à la sortie d'une supérette, est transporté dans un monde parallèle sans aucune explication. En essayant de comprendre pour quoi il se trouve ici, Subaru est attaqué par une bande de brigands mais est sauvé par une jeune fille : Emilia. Pour la remercier de l'aide qu'elle lui a fourni, il décide à son tour de l'aider à retrouver une voleuse qui a dérobé quelque chose à Emilia. Un beau jour, Emilia et Subaru sont attaqués et tués par une mystérieuse personne. Cependant, Subaru se réveille au lieu et au jour où il est arrivé dans ce monde. C'est à ce moment-là qu'il se rend compte qu'il peut retourner dans le passé après être mort. Pour échapper à son funeste destin, Subaru décide d'utiliser son pouvoir pour sauver Emilia et pour se sauver lui-même.
     

    Another

      CECI CONVIENT À UN PUBLIC PLUTÔT MATURE: DÉCONSEILLÉ AU MOINS DE 16 ANS

    Re:Zero: Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

     Re:Zero: Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

    Re:Zero: Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

    Re:Zero: Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

    Re:Zero: Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

    Re:Zero: Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

    Re:Zero: Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

    Re:Zero: Kara Hajimeru Isekai Seikatsu

    Mon avis: Pourquoi j'ai commencé à regarder cet animé? Sûrement par pur curiosité & par ennuie.Cela tient sûrement du miracle si j'ai persévéré à le voir. Je vais pas mentir, j'avais sans doute rien à voir de mieux! C'est sûr que la synopsis m'avait bien accroché au départ, les décors & les personnages mais au bout de 15 épisodes, ça devient très redondant. Ils se passent pratiquement rien, pourtant les personnages sont assez plaisant & rempli d'humour, mais ça ne m'a pas permise d'apprécier pour autant. Je m'attendais plutôt à quelque chose du style de SAO étant donner que l'allusion au jeu vidéo se fait vite ressentir mais le héro manque un peu de stratégie & d'intéligence pour arriver à la cheville de Kirito. Je crois que dans SAO, ça serait le premier à se faire tuer. Heureusement que Subaru a des amies pour lui sauver la mise sinon ça serait le game over sans hésiter. Sincèrement, j'ai été plutôt déçu, je m'attendais à plus!
     
    Ma note
    2  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    SWORD ART ONLINE
    49 épisodes

      

     NO GAME NO LIFE
    12 épisodes

      

    MIRAI NIKKI
    26 épisodes

      

    GOSICK
    24 épisodes

      

    ELFEN LIED
    13 épisodes

      

    DARLING IN THE FRANXX
    24 épisodes

      

    HATARAKU MAOU-SAMA!
    13 épisodes

      

    PANDORA HEARTS
    25 épisodes

      

    MADE IN ABYSS
    13 épisodes

      


    20 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    RÉMI SANS FAMILLE
     Animation Japonaise 

    Rémi sans famille

    Épisodes: 51 - Année :1977 - Audio: VOSTFR - 
    Auteur: Hector Malot - Genre: Jeunesse, Drame
     
    Synopsis: Rémi avait tout pour être heureux : sa mère Barberin, sa vache Roussette, et la campagne française dans le massif central... Mais tout cela ne dure pas, son père est gravement blessé, il revient aigri par son accident et repousse son fils. Rémi apprend qu'il a été trouvé abandonné étant bébé. Son père décide de le vendre à un homme adepte du théâtre itinérant : Vitalis. Accompagné de Dolce, Zerbino, Capi et d'un singe capucin du nom de Joli Coeur, Rémi apprend le métier de comédien et parcourt la France en direction de Paris...

    Rémi sans famille

    Rémi sans famille

    Rémi sans famille

    Rémi sans famille

    Rémi sans famille

    Rémi sans famille

    Rémi sans famille

    Rémi sans famille

    Mon avis: Cet anime est énormément dramatique de ce que je peux me souvenir puisqu'il y a un moment que je l'ai vu. Il faut avoir le coeur solide pour pouvoir le regarder jusqu'au bout. Il a mal vieilli avec le temps mais les chara design reste quand même bien fait & l'histoire est tout de même belle, mais ce que c'était glauque par moment & tellement triste. Je ne souhaite à personne une vie comme celle de Rémi. Pas très facile à vivre! En fait, on dirait que tous les malheurs possibles s'abattent sur une seule personne. Est-ce de l'exagération ou au fond il y a une morale à retenir? Personnellement, c'est un des animes les plus dur que j'ai regardé après Another. Et dire que c'est à l'origine pour enfant, je crois qu'il faut vieillir pour mieux le comprendre, sinon ce n'est qu'une histoire de plus sans intérêt. C'est dommage! Parce que Rémi sans famille a tout de même du potentiel, si on oublie le côté désespoir...
     
     
    Ma note
    5  / 5 

     

    Vous aimerez aussi:

    Aucune recommandation pour le moment. 


    8 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    RESIDENT EVIL - Damnation
     Film d'animation 

    Resident Evil: Damnation

    Durée: 100 min. - Année : 2012 - Audio: VF -
    Réalisateur: Kamiya Makoto - Genre: Science-fiction, Action, Horreur, Épouvante
     
    Synopsis: L'agent spécial américain Leon S. Kennedy s'introduit dans un petit pays de l'Europe de l'Est pour enquêter sur des armes bio-organiques, qui seraient utilisées en guerre. Mais peu après qu'il se soit infiltré, le gouvernement américain lui ordonne de repartir. Déterminé à découvrir la vérité, Leon ignore les ordres et entre en zone de conflit pour mettre fin aux tragédies engendrées par ces armes...
     

    Another

     CECI NE CONVIENT PAS À UN JEUNE PUBLIC: DÉCONSEILLILÉ AUX MOINS DE 18 ANS.

    Resident Evil: Damnation

    Resident Evil: Damnation

    Resident Evil: Damnation

    Resident Evil: Damnation

    Resident Evil: Damnation

    Resident Evil: Damnation

    Resident Evil: Damnation

    Resident Evil: Damnation

    Mon avis:  Je connaissais déjà l'existence de la version américaine avec Milla Jovovich, mais ce film d'animation mérite totalement un oeil nouveau. Tout est une représentation holographique du jeu vidéo portant le même nom. J'ai été totalement impressionné des décors & similitude qui semblait si réel. Bref, j'avoue avoir purement & simplement aimé ce film qui nous propose exactement ce que j'attendais de cette licence, à savoir, le parcours croisé de figures phare de la série, la place du bio-terrorisme dans ce monde tendant à être de plus en plus ravagé ( sans excès ) et surtout un peu de lumière sur le développement des virus. L'intrigue de ce film est donc certes simple mais étant bien menée elle permet un récit intéressant et surtout un tant soit peu attirant. On se demande même où veulent-ils en venir? Et puis, le fait que pour une fois les deux camps utilisent des armes bactériologiques prouvent qu'il n'y a pas que les "méchants" qui ont droit de se mettre à jour. La mise en scène m'a aussi plu car on retrouve très bien les moments clés des cinématiques du jeu. Celle qui nous coupe le souffle par son graphisme trop près de la réalité. Tout ça pour dire que je n'ai pas été déçu de la qualité de ce film. Et je ne précipiterai pas les choses en disant que sûrement il y a aura un prochain opus tout aussi haut en couleur & rempli d'action!
     
    Ma note
    4  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    RESIDENT EVIL: DEGENERATION
    96 minutes

      


    26 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    RESIDENT EVIL - Degeneration
     Film d'animation 

    Resident Evil: Degeneration

    Durée: 96 min. - Année : 2008 - Audio: VF -
    Réalisateur: Kamiya Makoto - Genre: Science-fiction, Action, Horreur, Épouvante
     
    Synopsis: Leon S. Kennedy est dépêché par le président pour intervenir dans un aéroport où un accident bactériologique se serait produit, il retrouve Claire Redfield, qui est sur les lieux pour retrouver une amie membre d'une ONG. Un incident se produit avec un avion, des zombies apparaissent dans le hall, l'aéroport est condamné par l'armé, bloquant tous les voyageurs qui se retrouve piéger dans le hall...
     

    Another

     CECI NE CONVIENT PAS À UN JEUNE PUBLIC: DÉCONSEILLILÉ AUX MOINS DE 18 ANS.

    Resident Evil: Degeneration

    Resident Evil: Degeneration

    Resident Evil: Degeneration

    Resident Evil: Degeneration

    Resident Evil: Degeneration

    Resident Evil: Degeneration

    Resident Evil: Degeneration

    Resident Evil: Degeneration

    Mon avis: En ayant eu la pochette entre les mains, ma première impression était que Leon avait enfin rencontrer Alice. Non, tout faux! Alice n'existe pas apparemment. Elle n'a prise une grande place que dans la version américaine. Personnage, probablement inventé de leur part. Ne connaissant les jeux que de noms & de bande annonce, je ne pouvais pas savoir qu'il s'agissait de Claire Redfield. Petite blonde dans RE 3, ici, elle est plutôt brune. Est-ce que le réalisateur américain est daltonien? Va savoir. Bref, malgré tout les apparences bien trompeuses, je me suis mise à visionner ce film de la saga culte des zombies & je dois avouer qu'il est très loin du résultat prometteur que j'attendais par rapport à sa suite, qui elle, ne va pas dans le superflu ni dans les monstres un peu trop hideux pour avoir une place en plein écran. Et oui, j'ai vu Damnation avant Degenaration, mais bon, ça ne change pas grand chose à l'histoire. C'est deux univers complètement différent. J'aimais bien l'idée des armes bactériologique mais dans celui-ci, ce n'est pas vraiment la priorité. Rien ne laisse croire qu'il en aurait en circulation. En fait, on suit l'histoire d'un mec qui est démoralisé par le gouvernement & qui s'injecte lui-même le virus de classe 4 (si je me souviens bien) & combat le président. Leon & Claire ne sont que des pions sur son échiquier. Ils ne réagissent que par procédure afin de sauver tout le monde comme bon héros qui se respectent. Sinon pour le reste, j'ai vu mieux! Il n'y avait rien d'épeurant & il fallait chercher l'action parce que ce film n'en possède pratiquement pas, c'est plutôt un champ de démolition qu'un film d'horreur...
     
    Ma note
    3  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    RESIDENT EVIL: DAMNATION
    100 minutes

      


    12 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    ROZEN MAIDEN
     Animation Japonaise 

    Rozen Maiden

    Épisodes: 24 + OAV - Année : 2004 - Audio: VOSTFR -
    Auteur: Peach-Pit - Genre: Comédie, Aventure, Drame, Supernatural
     
    Synopsis: Jun, un garçon replié sur lui-même, qui vit seul avec sa soeur et qui passe son temps à acheter des objets gothique sur Internet, reçoit un jour une étrange malle contenant une poupée. Mais pas n'importe quelle poupée, car celle-ci parle, marche (et lui donne des claques), elle s'appelle Shinku et fait partie des 7 poupées rozen maiden. Leur but est de devenir Alice la poupée parfaite, mais pour cela elles doivent jouer à un jeu appelé le Alice game , qui leur permet de prendre la roza mistica (l'âme) de la poupée perdante et de devenir peut à peut Alice...
     

    Rozen Maiden

    Rozen Maiden

    Rozen Maiden

    Rozen Maiden

    Rozen Maiden

    Rozen Maiden

    Rozen Maiden

    Rozen Maiden

    Mon avis: J'ai été énormément tenté par les dessins & l'histoire de cet anime. J'ai malheureusement été déçu parce que je ne m'attendais pas du tout à ce résultat. L'image que j'avais de celui-ci était très loin du scénario réel. Très long à débuté dans le vif du sujet & je n'exagère pas en disant que la fin aurait dû être moins éloigné. Je crois qu'un minimum de 12 épisodes aurait été beaucoup mieux. Je me suis perdue à travers les épisodes qui n'avaient pas réellement rapport avec l'histoire principale. On aurait même dit que certaines situations sortaient de nulle part, ils n'avaient pas lieu d'être. Bref, j'imaginais quelque chose de mieux. Sans compter que les deux OAV ne continue pas le scénario. Ils sont comme entre le début & la fin. Dans le fond, ce que l'auteur n'a pas pu montrer dans les premiers épisodes, il nous le démontre dans deux petit OAV de 30 minutes. Sincèrement, je regrette de l'avoir vu. Bien sûr, il y a eu des fous rire & des pleures, mais rien qui fait que j'ai vraiment accroché...
     
    Ma note
    3  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    GOSICK
    24 épisodes

      

    PANDORA HEARTS
    25 épisodes

      

    MIRAI NIKKI
    26 épisodes

      

    ANOTHER
    12 épisodes

      

    CHOBITS
    26 épisodes

      

    DANTALIAN NO SHOKA
    12 épisodes

      

     

     

    DATE A LIVE
    22 épisodes

      


    40 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    SAILOR MOON
     Animation Japonaise   Film d'animation 

    Sailor Moon

    Épisodes: 200 + OAV - Année : 1992 - Audio: VOSTFR & VOSTA -
    Auteur: Takeuchi Naoko - Genre: Magical girl, Comédie, Romance, Shojo
     
    Synopsis: Usagi Tsukino est une adolescente tout ce qu'il y a de plus banale, paresseuse, nulle à l'école, gourmande et fan de jeux videos. Un jour, elle aide une chatte maltraitée par des enfants et la retrouve le soir-même dans sa chambre.Usagi n'est pas au bout de ses surprises puisque la chatte se met à parler et se présente sous le nom de Luna. Elle donne à Usagi un bâton lui permettant de se transformer en Sailor Moon afin de sauver le monde des forces du mal. Elle va vite être rejointe par Sailor Vénus qui jouait déjà les justicière masquée depuis 2 ans sous le pseudo de Sailor V, mais aussi de Sailor Mars, Sailor Mercure et Sailor Jupiter. Les 5 guerrières de la Lune ainsi réunies vont commencer à combattre les forces du mal afin de stopper la Reine Béryl d'arriver à ses fins.
     

    Sailor Moon

    Sailor Moon

    Sailor Moon

    Sailor Moon

    Sailor Moon

    Sailor Moon

    Sailor Moon

    Sailor Moon

    Mon avis: Même si les animes actuels sont bien, celui-là fait partie des souvenirs de mon enfance & donc il restera gravé dans ma mémoire. Ainsi, il restera toujours dans mes favoris! Il n'a pas d'âge, je l'aimerai toujours autant. D'ailleurs, je ne sais combien de fois, j'ai pu regarder les épisodes de Sailor Moon. Je ne m'en lasserai jamais! Personnellement, c'est un magical girl des plus intéressants! Il restera cultissime, mais il est néanmoins dommage, qu'il ne passe plus à la télévision. Sailor Moon devrait faire partie de ceux qu'on devrait partager de génération en génération. Et puis,  combien de fois on a pu les voir se transformer? Ces guerrières en jupettes marines ont plus d'un tour dans leur sac! Au fil des épisodes, leurs pouvoirs ont gagner du terrain. Toujours plus fortes mais les ennemies devenaient de plus en plus invincible. Le premier OAV de la série n'a rien de bien intéressant. En somme, il ne fait que donner un aperçu de ce qu'est Sailor Moon. Dans le fond, c'est presque un concours à savoir laquelle des cinq sera la plus forte. Quant au deuxième, il est rempli de fraîcheur. Il a été adapté d'après une histoire de l'auteur, elle-même, celle à qui l'on doit la petite guerrière en jupette marine. En fait, c'est tiré des chapitres spéciaux qui ont été regroupé dans le volume 13 et ayant pour titre général « La Course aux Examens », avec trois histoires mettant plus particulièrement en avant une des cinq guerrières. Ce qui donne sûrement à ce [i]Ami-chan no Hatsukoi[/i] son ton plutôt particulier, bien que l'humour n'ait jamais été un ingrédient oublié dans la série. Mais cela dit, on se dirige quand même vers un délire fortement exagérer entre les lettres d'amour & les examens avec une Ami atteinte plus que jamais & totalement délirante! Cependant, le but a été totalement atteint puisque le tout n'était qu'à redonner le sourire. Et sans aucun doute, j'ai été très heureuse de les retrouver pour un premier long-métrage. Un film creux, & sans profondeur à la fois!  Bien que ça soit destiné à un public plutôt jeune, on est quand même capable de se retrouver très facilement dans l'histoire. Le deuxième & le dernier m'ont plutôt donné l'impression de voir un épisode inédit qu'un film. Bref, malgré les couleurs datant des année 90, ça n'enlève rien à la qualité d'image. Que de souvenir du bon vieux temps! 
     
    Ma note
    5  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    SAILOR MOON: CRYSTAL
    39 épisodes

      

    SAILOR MOON LIVE ACTION
    50 épisodes

     

    CARD CAPTOR SAKURA
    70 épisodes

      

    FAIRY TAIL
    277 épisodes

      

    ASHITA NO NADJA
    50 épisodes

      

    TSUBASA RESERVOIR CHRONICLE
    52 épisodes

      

    SENJOU NO VALKYRIA
    25 épisodes

      

    FRUITS BASKET
    26 épisodes

      

    CARDCAPTOR SAKURA: CLEAR CARD
    22 épisodes

      


    84 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    SAILOR MOON - Crystal
     Animation Japonaise 

    Sailor Moon: Crystal

    Épisodes: 39 - Année : 2014 - Audio: VOSTFR -
    Auteur: Takeuchi Naoko - Genre: Magical girl, Comédie, Romance, Shôjo
     
    Synopsis: Usagi Tsukino, collégienne de 14 ans, est une jeune fille dynamique, enthousiaste et particulièrement tête-en-l'air. Un matin, alors qu'elle est en retard pour aller en cours, elle fait la rencontre de Luna, un chat venu de la lune qui a la capacité de parler. Sa vie prend alors un tournant inattendu lorsque celui-ci lui remet un pendentif qui lui permet de se transformer en Sailor Moon, une super héroïne qui combat pour l'amour et la justice.
     

    Sailor Moon: Crystal

    Sailor Moon: Crystal

    Sailor Moon: Crystal

    Sailor Moon: Crystal

    Sailor Moon: Crystal

    Sailor Moon: Crystal

    Sailor Moon: Crystal

    Sailor Moon: Crystal

    Mon avis: À la vue de cette nouvelle version, je n'étais pas vraiment enchanté, je ne voulais pas voir l'anime qui a bercé toute mon enfance être bâclé si facilement. Après mûr réflexion, c'est avec courage que je me suis lancé de pied ferme dans ce qui est maintenant: Sailor Moon. Le graphisme nouveau genre m'a permise de voir l'animation japonaise d'un autre œil. Bien que l'histoire, les transformations, la musique ont été changé en partie, ça l'a quand même un bon rendu au final. Et puis, ça se rapproche beaucoup plus de la nouvelle version papier! Par contre, c'est dommage que certaines scènes ont été oubliés comme les passages de l'homme masqué avec sa rose pendant les combats. Ça donnait tellement un côté romantique! Bref, je n'oserais quand même pas dire que c'est meilleur que la première version puisque Sailor Moon Crystal, nous laisse un peu sur notre faim, comme s'il n'était pas réellement fini... Dommage! Ça aurait pu tellement bien attiré les fans, s'ils avaient prit juste la peine de changé les graphisme sans tout refaire de zéro...
     
    Ma note
    4  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    SAILOR MOON
    200 épisodes

      

    SAILOR MOON LIVE ACTION
    50 épisodes

     

    CARD CAPTOR SAKURA
    70 épisodes

      

    CARDCAPTOR SAKURA: CLEAR CARD
    22 épisodes

      


    13 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    SEIKON NO QWASER
     Animation Japonaise 

    Seikon No Qwaser

    Épisodes: 36 + OAV - Année : 2010 - Audio: VOSTFR -
    Auteur: Hiroyuki Yoshino - Genre: Action, Ecchi, Surnaturel, Hentai
     
    Synopsis: Mafuyu Oribe et Tomo Watanabe, étudiantes à l'école Saint-Mikhailov, rencontrent par hasard Alexander Nikolaevich Her. Appelé Sasha, il est un Qwaser, un être capable de manipuler les éléments spécifiques grâce à la richesse du pouvoir lié au sous-sol. Malheureusement, une grande guerre se prépare entre les Qwasers, qui ainsi transformera l'école en champ de bataille.
     

    Another

      CECI CONVIENT À UN PUBLIC PLUTÔT MATURE: DÉCONSEILLÉ AU MOINS DE 16 ANS.

    Seikon No Qwaser

    Seikon No Qwaser

    Seikon No Qwaser

    Seikon No Qwaser

    Seikon No Qwaser

    Seikon No Qwaser

    Seikon No Qwaser

    Seikon No Qwaser

    Mon avis: C'est mon premier Hentai & je dois avouer que j'ai trouvé l'expérience un peu étrange. Cet anime a le look de D Gray Man mais adopte un style tout à fait différent. Au long des épisodes, on devient pratiquement obsédé par les seins, à force d'en voir & d'en entendre parler. On n'échappe pas aux scènes perverses, même en version censuré. L'auteur n'a pas pu s'empêcher de démontrer son obsession envers les femmes parce que ça ne fonctionne que dans un sens, seules les femmes possèdent du soma et ne peuvent être consommé, que ça soit par une autre femme ou bien par un homme. Le pouvoir des Qwaser se modifie en s'abreuvant des seins. À vrai dire, à la première scène de ce genre, j'ai été très surprise, je ne m'attendais pas à ce que ça soit si explicite dans les détails. Rien n'a été laissé aux hasard, à la longue, on s'habitue. Bref, quant à l'action, c'était tout à fait génial mais j'ai été amèrement déçu par le dernier épisode de la saison 2. Ils nous laissent sur la fin d'un début de guerre & on en verra jamais la couleur du dénouement. Sans compter que l'OAV doit être vu qu'à la fin de la première saison & donc ne donne aucune réponse sur la suite des évènements qui se sont annoncés très intéressants à l'épisode 12 de la dernière saison. Sinon, j'ai tout de même apprécié l'extravagance que contenait cet anime! Il est très original en son genre...
     
    Ma note
    4  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    SOUL EATER
    51 épisodes

      

    D. GRAY MAN
    103 épisodes

      


    31 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    SENJOU NO VALKYRIA - Gallian Chronicles
     Animation Japonaise 

    Senjou no Valkyria

    Épisodes: 26 + OAV - Année : 2009 - Audio: VOSTFR -
    Auteur: SEGA CORP. - Genre: Action, Drame, Romance
     
    Synopsis: " Les terres étaient autrefois prospères, le peuple heureux mais un homme cupide s'accapara toutes les vivres. Ce fût la famine... Une guerrière apparut transperçant le cœur de cet homme à l'aide de sa lance revêtue de flammes bleues. Les terres redevinrent prospères après cette bataille entre l'homme cupide Darksen et la vaillante guerrière Valkyria". Nous suivons le parcours de Welkin Gunther qui vit dans la petite ville frontalière de Bruhl. Un détachement militaire de l'Empire attaque soudainement la ville. En effet Bruhl a une position stratégique : elle se situe sur le territoire de Gallia, une zone neutre que veut conquérir L'empire pour prendre le pas sur la l'armée de la Fédération, qui se situe de l'autre côté de ce pays neutre. Lors de l'attaque Welkin sera contraint de lutter aux côtés de Alicia Melchiott, capitaine de la septième section de la milice locale, pour survivre et sauver sa sœur adoptive Isara. Ils réussiront à s'échapper de la ville, mais par la suite contraint à l'exil ils rejoindront le territoire de la Fédération. Welkin sera alors enrôlé par Alicia dans l'armé aux côtés de celle-ci dans la septième section. Ils lutteront pour repousser l'invasion des forces impériales et découvriront le véritable but de l'invasion. 
     

    Senjou no Valkyria

    Senjou no Valkyria

    Senjou no Valkyria

    Senjou no Valkyria

    Senjou no Valkyria

    Senjou no Valkyria

    Senjou no Valkyria

    Senjou no Valkyria

    Mon avis: Ayant jouer à la version PS3, (sans être vraiment une mordu du jeu), c'est avec hâte que j'ai découvert l'anime. Sincèrement, je n'ai pas été déçu. Dès les premières minutes, j'ai été charmée par le graphisme fidèle au jeu vidéo. La bande son est restée elle aussi intacte, et cela me rappelle de bons souvenirs. La suite est vraiment très intéressante malgré quelques modifications apportés par l'auteur, le scénario est encore plus poignant. Malgré tout, les stratégies et les bagarres ne sont pas assez élaborée, tout tourne beaucoup trop autour du trio Faldio-Welkin-Alicia à comparé à la version original. Je crois que si l'auteur se serait plutôt tenu sur la guerre, au lieu de la vie des personnages hors combat, les stratégies auraient été bien meilleur et je ne me serais pas lasser des derniers épisodes qui n'avancent pas du tout niveau histoire. Sinon même s'il y a un peu de point négatif, la fin est vraiment spectaculaire et rien que pour ça, on doit le continuer jusqu'au bout. Elle mérite un petit coup d'oeil! Quant aux OAV, ils ne sont pas très indispensables, si on croit qu'ils feront avancé l'histoire, c'est loupé! Ils sont carrément hors contexte. Bien que la deuxième série s'en approche un tout petit peu avec beaucoup plus d'action & de nouveaux personnages, on est encore bien loin d'une suite éminente. Bref, Une histoire très intéressante & un scènario très bien ficelé. J'ai adoré les nouveaux personnages. Ils donnent un meilleur rendement que peut avoir l'armée régulière de Gallia...
     
    Ma note
    3  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    SAILOR MOON
    200 épisodes

      

    SAILOR MOON: CRYSTAL
    39 épisodes

      

    VAMPIRE KNIGHT
    26 épisodes

      


    13 commentaires