• Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    ASHITA NO NADJA
     Animation Japonaise 

    Ashita no Nadja

    Épisodes: 50 - Année : 2009 - Audio: VF -
    Auteur: Yui AYUMI - Genre: Comédie, Romance
     
    Synopsis: L'histoire se passe en Europe, il y a environ une centaine d'années. Nadja, orpheline de 13 ans vit avec ses amis dans un orphelinat en Angleterre. Le jour de son anniversaire, elle reçoit un mystérieux colis contenant une robe de bal et un carnet appartenant à sa mère. Nadja avait jusqu'à ce jour une broche qui avait auparavant appartenu à sa mère. Un jour, un incendie éclata à l'orphelinat. Nadja réussit à s'enfuir mais fut poursuivi par deux hommes qui en voulaient à sa broche. Un mystérieux chevalier aux yeux bleus apparaît et sauve Nadja. Ce dernier la confie à la compagnie ambulante "Dandelion" dans laquelle Nadja devient danseuse. Elle quitte alors l'Angleterre avec l'espoir de retrouver sa mère en vie.
     

    Ashita no Nadja

    Ashita no Nadja

    Ashita no Nadja

    Ashita no Nadja

    Ashita no Nadja

    Ashita no Nadja

    Ashita no Nadja

    Ashita no Nadja

    Mon avis: Ahhhh! un shojo trop bien ficelé. La boîte à mouchoir est requise pour cet anime. Il y a des moments bien tristes. je trouve également qu'il ressemble amèrement à Alice au pays des merveilles d'après l'habillement, l'époque & l'animation des personnages. Nadja est une jeune fille de 13 ans pleine de vie que rien n'arrête. Peu importe les embuches, elle veut absolument les surmonter. Après l'incendie de l'orphelinat Appelfield, des péripéties s'en suivent & l'amour qu'elle porte pour sa mère (qu'elle ne connaît pas encore), lui donne encore plus de courage de combattre tout ce qui lui arrive. Pendant que je regardais les épisodes, j'ai compris l'importance d'une famille. Même si on ne la choisi pas, on se doit de l'aimer coûte que coûte. Peu importe ce que les gens pensent d'eux. il faut être fière de nos origines, qu'on soit pauvre ou riche. Et puis, mon coeur battait la chamade dans l'espor qu'elle retrouve enfin sa mère, qu'elle croyait morte au début de l'histoire. Nadja était bien courageuse de traverser tout l'Europe pour elle. J'ai vraiment apprécier les scènes & les émotions qu'il s'en dégageait. C'est le genre de dessin-animés que j'aime, même si certains épisodes s'étendent en longueur, ça m'a donné deux fois plus envie de voir une fin heureuse!
     
    Ma note
    3  / 5 

     

     Vous aimerez aussi: 

    CARD CAPTOR SAKURA
    70 épisodes

      

    SOUL EATER
    51 épisodes

      

    CARDCAPTOR SAKURA: CLEAR CARD
    22 épisodes

      


    39 commentaires