• Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    TSUBASA RESERVOIR CHRONICLE
     Animation Japonaise   Film d'animation 

    Tsubasa Reservoir Chronicle

    Épisodes: 52 + OAV - Année : 2005 - Audio: VOSTFR & VF -
    Auteur: CLAMP - Genre: Aventure, Science-fiction, Fantastique, Romance
     
    Synopsis: L'histoire se passe dans le monde de Clow. Sakura, la princesse du royaume perd la mémoire à la suite d'un accident pour le moins étrange. Yukito, le prête mage envoi alors Shaoran, l'ami d'enfance de Sakura, à travers l'espace dans un autre univers pour rencontrer la sorcière Yuuko. Arrivent alors également devant la sorcière Kurogane, un combatant qui fut exilé de son pays par la princesse Tomoyo ainsi qu'un Fye un puissant Mage. Yuuko explique alors à Shaoran qu'il doit voyager d'un monde à un autre afin de collecter des fragments de mémoire de Sakura. Néanmoins, même si celle-ci retrouve sa mémoire, elle ne pourra pas se rappeler de lui, c'est le prix à payer. Accompagné donc de Fye, Kurogane et d'une créature magique du nom de Mokona, Shaoran par à l'aventure, à travers l'espace et le temps.

    Tsubasa Reservoir Chronicle

    Tsubasa Reservoir Chronicle

    Tsubasa Reservoir Chronicle

    Tsubasa Reservoir Chronicle

    Tsubasa Reservoir Chronicle

    Tsubasa Reservoir Chronicle

    Tsubasa Reservoir Chronicle

    Tsubasa Reservoir Chronicle

    Mon avis: Excellent! Je regrette tellement de ne pas l'avoir vu au complet la première fois que je l'avais commencé...Je trouve vraiment intéressant de retrouver tout mes héros préférés dans un seul et unique anime. Personnellement, Clamp a vraiment fait fort sur ce coup là! Je suis totalement fan, surtout de Mokona, tellement mignon avec ses 108 secrets que l'on découvre au fil des épisodes. Mais encore ici, il y a le même défaut que Card Captor Sakura, on se demande encore, si Sakura & Shaoran vont finir par être ensemble ou s'ils vont toujours garder le suspense? Bref, il est vraiment génial avec une histoire a couper le souffle! Bien qu'elle soit quand même un peu triste, heureusement que Kurogane & Mokona sont là pour nous faire rire, sinon ça serait beaucoup trop mélancolique... La première partie des OAV donne énormément de réponse sur l'univers de Tsubasa Reservoir Chronicle & sur le passé de Shaoran. Les personnages ont beaucoup plus mûris & Sakura est plus confiante face au danger qui l'entoure. Et puis, la dernière partie des OAV est vraiment excellente. Elle suit totalement le dernier épisode spécial. J'ai adoré! Quant au film, ça relate les aventures de Sakura, Shaoran, Kurogane, Fye & Mokona à la fin de la saison 1. Sincèrement, je l'ai trouvé sympa mais sans plus! Rien de bien captivant à comparé à l'histoire de l'anime. On aurait dit pratiquement un brouillon avant le propre, qui est la saison 2. Et puis, bizarrement, les dessins sont beaucoup moins bien qu'au début. Mokona est comme on dirait défraîchi & devenu un peu plus petit que son jumeau au pelage noir. D'ailleurs, pourquoi appelles-t-on ça un film? Il ne dure pas plus longtemps qu'un simple épisode. Et à cause de ça, les évènements s'enchaînent à une vitesse trop rapide, on a pas le temps de réaliser ce qui se passe, qu'on voit déjà le générique de fin! D'ailleurs, je trouve qu'il n'apporte rien de plus à l'histoire. On pourrait pratiquement dire que c'est un épisode hors-série....
     
    Ma note
    3  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    CARD CAPTOR SAKURA
    70 épisodes

      

    PANDORA HEARTS
    25 épisodes

      

    SWORD ART ONLINE
    49 épisodes

      

    TALES OF SYMPHONIA
    11 épisodes

      

    MAGI: THE LABYRINTH OF MAGIC
    50 épisodes

      

    SAILOR MOON
    200 épisodes

      

    D. GRAY MAN
    103 épisodes

      

    GUILTY CROWN
    22 épisodes

      

    ORE NO IMOUTO GA KONNA NI KAWAII WAKE GA NAI
    28 épisodes

      

    AMNESIA
    12 épisodes

      

    CARDCAPTOR SAKURA: CLEAR CARD
    22 épisodes

      


    43 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    TSUKI GA KIREI
     Animation Japonaise 

    Tsuki Ga Kirei

    Épisodes: 12 + OAV - Année : 2017- Audio: VOSTFR -
    Réalisateur: Seiji Kishi - Genre: Drame, Romance, School Life, Slice of Life
     
    Synopsis: Kotarou Azumi et Akane Mizuno sont devenus des élèves de troisième année de collège et sont pour la première fois camarade de classe. Ces deux personnes, ainsi que leurs camarades de classe, Chinatsu Nishio et Takumi Hira, vont peu à peu se rapprocher en développant des sentiments mutuels.  Au fur et à mesure de leur dernière année de collège, le groupe va surmonter les défis de la maturité et prendre conscience des changements en eux-mêmes.
     

    Tsuki Ga Kirei

    Tsuki Ga Kirei

    Tsuki Ga Kirei

    Tsuki Ga Kirei

    Tsuki Ga Kirei

    Tsuki Ga Kirei

    Tsuki Ga Kirei

    Tsuki Ga Kirei

    Mon avis: En regardant cet anime, je n'ai de cesse de penser à Disney où l'amour transmis est un peu bisounours,  toujours mièvre sans réel fond. Il a sans doute une romance assez classique mais je n'ai pas trouvé une chaleur quelconque au niveaux des sentiments. C'était très froid! Il n'y avait pas de communication. C'est vrai, il y avait du dialogue mais nos deux protagonistes étaient plus penchés sur leur téléphones intelligents. Je n'appelle plus ça communiquer avec quelqu'un ou même socialiser. En vérité, je crois que Tsuki ga kirei nous transporte autant qu'il nous dégoûte. Il nous fait remarqué à quel point socialisé avec quelqu'un est important mais aussi nous démontre bien clairement qu'on est rendu là! D'un simple coup d'index, nous avons tout à notre porté, même les sentiments? Je ne pense pas que l'amour, un sentiment si complexe, se transmet si bien à travers la technologie. Par les personnages d'Akane et de Koutaro, c'est tout le paysage des premiers amours qui est dressé, avec son lot de passions, d'imprévus, de gêne, de tendresse, de troubles. Mais après? L'amour est aussi être en parfait harmonie avec l'autre, se prendre des râteaux, perdre parfois tout ce qu'on croyait acquis, etc... C'est des sentiments que je trouve qu'ils ont oubliés. Le réalisateur nous a donné le bon côté des choses, mais qu'en est-il des mauvais? C'est bien l'allure de Disney mais est-ce suffisant? Ça sonne pas très naturel tout ça, finalement.  Et puis si on oublie un peu les sentiments, je trouve que le chara-design ressemblait à un vieux jeux vidéos avec le coutours blanc. C'était particulìèrement dérangeant....
     
    Ma note
    2  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    BYOUSOKU 5 CENTIMETER
    3 épisodes

      

    TAMAKO MARKET
    12 épisodes

      

    CARD CAPTOR SAKURA
    70 épisodes

      

    CARDCAPTOR SAKURA: CLEAR CARD
    22 épisodes

      

    TADA-KUN WA KOI WO SHINAI
    13 épisodes

      


    6 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    VALVRAVE - The liberator
     Animation Japonaise 

    Valvrave: The Liberator

    Épisodes: 24 - Année : 2013 - Audio: VOSTFR - Auteur: Kanikama -
    Genre:  Action, Drame, Romance, Science-fiction
     
    Synopsis: An 71, Calendrier Révolutionnaire (ou ère T.C.). L'achèvement du Système Dyson a boosté la colonisation spatiale et 70% de l'Humanité ne vit plus sur Terre. La Sphere JIOR est un de ces mondes artificiels. Pacifiste, ce pays ne possède pas de véritable armée et préfère payer afin d'avoir la paix avec ses voisins. Mais cette paix est troublée le jour où 5 jeunes garçons originaires de Dorssia s'infiltrent dans la colonie en se faisant passer pour des étudiants. Leur but : le mecha Valvrave, caché au sein d'une académie de JIOR. Attaqués, les étudiants se protègent comme ils peuvent. C'est alors que Haruto Takishima et ses amis vont se retrouver nez à nez avec le fameux Valvrave. Ne souhaitant pas resté passif, Haruto monte à bord, scellant ainsi son destin.
     

    Valvrave: The Liberator

    Valvrave: The Liberator

    Valvrave: The Liberator

    Valvrave: The Liberator

    Valvrave: The Liberator

    Valvrave: The Liberator

    Valvrave: The Liberator

    Valvrave: The Liberator

    Mon avis:  Cet anime, j'y ai été confronté toute à fait par hasard , sur recommandation dans le cadre de L'explorateur. Normalement, je ne suis pas fanatique des mecha & ici non plus, ça ne m'a pas fait changé d'avis. Je suis persuadé qu'à la base l'intrigue avait une certaine valeur, seulement, j'ai trouvé l'histoire un peu chaotique. En fait, je n'ai pas trop compris pourquoi les deux pays étaient en guerre? On nous a fait entré dans le vif du sujet avant même de savoir de quoi il s'agit réellement. En fait, c'est vraiment comme ça que je me sentais lorsque je regardais cet anime, aussi perdu que nos personnages principaux. Valvrave raconte l'histoire d'un lycéen qui n'a pas forcément la côte et qui va se retrouver face à un robot humanoïde alors que son pays se fait attaquer. Il va monter dedans et, au moment le plus désespéré, réussir à le faire fonctionner et mettre les ennemis à mal. Bien entendu, il sait parfaitement le piloter. Ce qui est bizarre c'est qu'il n'a pas eu aucun entraînement pour bien contrôler cette chose. Un passage qu'ils ont forcément loupé... Ensuite, vinrent des combats interminable entre deux pays. Et c'est ça du début jusqu'à la fin. On voit notre protagoniste perdre des amies & ça ne l'ébranle même pas un peu à part lorsqu'il s'agit de Shoko. Mise à part ça, il est très fade au niveau sentiment. Sincèrement, j'aurais aimé que pour une fois, le scénario me fait aimer le genre mais non! Encore, une fois c'est une déception puisque l'histoire manque d'émotion. Les combats c'est bien mais lorsqu'il y en a à toutes les 5 minutes & qu'on oublie un peu le dialogue, je me demande vraiment s'il y a de quoi s'y attarder. La même chose lorsqu'il y a trop de dialogue mais pas assez de combat, je trouve que c'est mal dosé. Bref, c'est dommage parce que je m'attendais à quelque chose de bien avec une intrigue qui garde en halène alors que ce n'est pas le sentiment que j'ai partagé en le regardant.  
     
    Ma note
    2  / 5 

     

    Vous aimerez aussi:

    GUILTY CROWN
    22 épisodes

      

    MIRAI NIKKI
    26 épisodes

      

    CHAOS; HEAD
    12 épisodes

      

    CHOBITS
    26 épisodes

      

    DATE A LIVE
    22 épisodes

      


    votre commentaire
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    VAMPIRE KNIGHT
     Animation Japonaise 

    Vampire Knight

    Épisodes: 26 - Année : 2008 - Audio: VOSTFR -
    Auteur: Matsuri Hino - Genre: Drame, Romance, Fantastique
     
    Synopsis: Dans l'académie de Cross étudient deux classes différentes : la « Day Class », la classe de jour et la « Night Class », la classe de nuit. Les jeunes filles de la Day Class sont follement amoureuses des garçons de la Night Class, tous d'une beauté irrésistible. Mais elles ne les connaissent que très peu, car ces garçons sont des vampires. La Night Class est un groupe de vampires nobles mené par leur chef Kaname, un sang-pur. La jeune Yūki et l'énigmatique Zero sont des chargés de discipline, qui ont pour mission d'assurer la paix entre vampires et humains de l'académie et ce dans le plus grand secret. Beaucoup de mystères entourent les vampires et leur camarade Zero, trop souvent distant. Quant à Yūki, c'est une jeune fille assez sentimentale, entretenant une très grande admiration et reconnaissance envers Kaname qui, il y a dix ans de cela, lui a sauvé la vie.
     

    Vampire Knight

    Vampire Knight

    Vampire Knight

    Vampire Knight

    Vampire Knight

    Vampire Knight

    Vampire Knight

    Vampire Knight

    Mon avis: Je l'avais commencé mais l'avais arrêter par faute de temps mais aussi parce que je n'étais pas fervente du VOSTFR & qu'aucun lien FR n'était disponible. Quelques années plus tard, je l'ai enfin terminé en quelques jours. Je dois avoué toute suite qu'il est l'un de mes animes préférés. Ma première animation japonaise vampirique & j'ai adoré! Le suspense qui nous garde en halène jusqu'à la fin, l'amour fort partager entre trois personnes, l'action & l'humour mise ici & là, rend cet anime beaucoup plus intéressant qu'il ne semble l'être au départ. Sincèrement, je ne m'attendais pas du tout à ça, Il m'a surprise d'un bout à l'autre de l'histoire.
     
    Ma note
    5  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    DIABOLIK LOVERS
    24 épisodes

      

    FAIRY TAIL
    277 épisodes

      

    KAICHOU WA MAID-SAMA
    26 épisodes

      

    PANDORA HEARTS
    25 épisodes

      

    D. GRAY MAN
    103 épisodes

      

    ELFEN LIED
    13 épisodes

      

    AMNESIA
    12 épisodes

      

    OURAN HIGH SCHOOL HOST CLUB
    26 épisodes

      

    DEVILS'LINE
    12 épisodes

      


    54 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    VIOLET EVERGARDEN
     Animation Japonaise 

    Violet Evergarden

    Épisodes: 13 - Année : 2018 - Audio: VOSTFR -
    Auteur: Kana Akatsuki - Genre: Drame, Fantasy, Romance, Science-fiction , Slice of Life
     
    Synopsis: Afin d'aider sa femme, une romancière devenant peu à peu aveugle, le professeur Orlando mit au point une machine révolutionnaire baptisée "Auto Memories Doll" (ou "poupée de souvenirs automatiques"). Avec le temps, le terme fut utilisé pour désigner celles et ceux utilisant ces machines afin d'écrire pour les autres. Alors qu'une longue et terrible guerre s'achève, la jeune Violet Evergarden se trouve désemparée face à une nouvelle vie plus paisible que celle qu'elle a connue jusqu'alors. Employée par Claudia Hodgins au sein de son entreprise postale, elle souhaite devenir une "poupée de souvenirs automatiques" afin de comprendre les émotions des gens. Mais cela pose parfois quelques soucis.

    Violet Evergarden

    Violet Evergarden

    Violet Evergarden

    Violet Evergarden

    Violet Evergarden

    Violet Evergarden

    Violet Evergarden

    Violet Evergarden

    Mon avis: Un pur chef d'oeuvre cinématographique! Sur tous les animes que j'ai vu jusqu'à présent, aucun n' a vraiment atteint un tel niveau. Bouleversant, sublime, parfait! Violet Evergarden révèle des émotions jusqu'à lors inconnu, nous plongeant dans une réfléxion personnelle. Sans oublié que le personnage principal a très bien été traité. Il faut vraiment se l'avouer les personnages secondaires font vraiment paysage à côté d'elle. Ils sont seulement là pour l'aider à avancer sans plus! On pourrait dire que Violet Evergaden suit une procédure bien distinct. On ressent bien les émotions de lettre en lettre & c'est beau! Si l'anime commence tranquillement, rendu à moitié de la saison, on se fait vite une montagne de mouchoirs. Et pas dans le sens littérale du terme, il y a vraiment 2 épisodes qui mettent à terre! J'ai dû prendre une pause, tellement je ne pouvais m'arrêter de pleurer. Alors sans mentir, la série utilises la musique parfaite notament du violon & du piano pour faire ressortir les émotions attendu. De bonne ficelle rudement bien utilisé & qui selon moi, fonctionne à chaque fois. Il faut dire aussi que le sujet traité se rapproche de la réalité: la famille, le deuil, l'amour, l'estime de soi... On peut donc facilement se mettre dans la peau des personnages à travers leurs lettres. Bref, j'ai eu un énorme coup de coeur!
     
    Ma note
    5  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    BYOUSOKU 5 CENTIMETER
    3 épisodes

      

    DANTALIAN NO SHOKA
    12 épisodes

      

    GOSICK
    24 épisodes

      

    TADA-KUN WA KOI WO SHINAI
    13 épisodes

      


    12 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    WATASHI GA MOTETE DOUSUNDA
     Animation Japonaise 

    Watashi ga Motete Dousunda

    Épisodes: 12 - Année : 2016 - Audio: VOSTFR -
    Auteur: Junko - Genre: Comédie, Romance, School Life
     
    Synopsis:  Kae Serinuma est une étudiante de seconde année, un peu enrobée. En réalité, c'est une fujoshi aguerrie qui s'imagine des histoires entre ses beaux camarades de classe. Cependant, un soir, en regardant son anime favori, elle voit son personnage préféré mourir. Extrêmement choquée par la nouvelle, Kae se voit perdre beaucoup de poids en peu de temps. Sa nouvelle apparence va provoquer un énorme chamboulement dans sa vie de jeune lycéenne-fujoshi !
     

    Watashi ga Motete Dousunda

    Watashi ga Motete Dousunda

    Watashi ga Motete Dousunda

    Watashi ga Motete Dousunda

    Watashi ga Motete Dousunda

    Watashi ga Motete Dousunda

    Watashi ga Motete Dousunda

    Watashi ga Motete Dousunda

    Mon avis: Un anime énormément absusé! J'aime les shojo & leur côté romantique mais ici, on est loin du couple en parfait amour. Watashi ga Motete Dousunda raconte l'histoire d'une lycéenne fujoshi, en gros d'une fille qui fantasme sur les débats amoureux des homosexuels. Jusque là ça va, il y a pas de problème. Mon dilemme étant qu'elle est grosse & moche & que malheureusement pour elle, elle aura beau fantasmer sur des couples de gars dans sa classe, personne ne lui daigne un regard. Et puis, un jour après un événement tragique dans une de ses séries favorites, elle perdra du poids en une semaine. Sincèrement, si dans la vrai vie on avait fait son «régime», on serait sûrement mort à l'heure qu'il est...Et puis, par miracle, les gars en question s'intéresse enfin à elle. On remarque toute suite leur attirance physique envers notre héroïne mais elle n'a pas l'air de s'en rendre compte. J'aime quand les shojo aide les filles à prendre de l'assurance ou quand ils passent de beaux messages mais j'aime encore plus quand nos protagonistes ne sont pas victime d'être des objets sexuels des héros malintentionné. La vie est déjà assez cruel comme ça, pourquoi en ajouter d'avantages dans les animes? C'est de l'humour noir. Qu'est-ce qui a de si drôle de voir une bande de gars tenter d'avoir les faveurs d'une fille, juste pour son corps? Certains acceptent sa passion & sa personnalité mais reste qu'ils la méprisaient avant qu'elle aie son corps de déesse. Et puis voilà qu'on en remet une couche vers l'épisode 5, Kae reprend du poids à force de manger une tonne de chocolat, trois gars sur quatre, la force a faire un régime drastique pour qu'elle perdre encore du poids, sinon ils ne pourront plus fantasmer sur son corps si parfait. Là c'était trop! Franchement, je trouve que ça commence à ressembler énormément à 200 Pound Beauty où personne n'accepte le physique de l'héroïne, comment elle pourrait s'accepter elle-même dans ce cas là? D'un humour noir, c'est devenue énormément superficiel! Il faut croire que de nos jours ce qui compte c'est l'apparence. D'ailleurs, ce n'est pas parce que Kae était moche au regard des autres qu'elle ne s'aimait pas pour autant. Elle était heureuse dans son petit monde et elle avait tout de même une amie avec qui partager ses délires. Par contre, cela réserve visiblement le droit aux autres de la traiter comme une moins que rien puisqu'elle n'a pas un physique & une personnalité dans la norme. Bref, malgré tout le mal que j'en dis, je l'ai vu tout de même jusqu'au dernier épisode puisque certaines scènes sont assez rigolotes.
     
    Ma note
    3  / 5 

     

    Vous aimerez aussi:  

    KAICHOU WA MAID-SAMA
    26 épisodes

      

    MIRAI NIKKI
    26 épisodes

      

    200 POUNDS BEAUTY
    120 minutes

     

    DIABOLIK LOVERS
    24 épisodes

      

    AMNESIA
    12 épisodes

      

    OURAN HIGH SCHOOL HOST CLUB
    26 épisodes

      


    2 commentaires
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    WATASHI NI TENSHI GA MAIORITA!
     Animation Japonaise 

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Épisodes: 13 - Année : 2019 - Audio: VOSTFR - Auteur:   Mukunoki Nanatsu -
    Genre: Comédie, Moe, School Life, Shôjo-Ai, Slice of Life
     
    Synopsis: Hinata Hoshino, élève de cinquième année (primaire), emmène son amie Hana Shirosaki chez elle. Sa sœur Miyako, étudiante à l'université, tombe amoureuse de Hana au premier regard. Miyako parvient à s'entendre avec Hana, mais son comportement maladroit et sa timidité la rendent méfiante. Malgré tout, Hana s'ouvre progressivement à Miyako, qui souhaite se rapprocher d'elle.
     

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Watashi ni Tenshi ga Maiorita!

    Mon avis: Dans l'ensemble c'est un anime plutôt mignon mais sans plus! Il se regarde tout en douceur mais ça ne va pas plus loin que le moe. Je dois avouer que l'on peut regarder cet anime lorsqu'on a rien de mieux à voir. Le chara-design & les décors attirent l'oeil ainsi que l'opening qui est entraînant mais le côté yuri de l'histoire devient de plus en plus dérangeant d'épisodes en épisodes. Et puis avec l'âge du personnage et les fantasmes halluciné qu'elle peut avoir envers les amies de sa soeur, je pourrais dire que ça devient un peu de la pédophilie. Je ne dis pas que l'anime est mauvais mais comme toute chose, il pourrait y avoir des améliorations.  Je trouve ça dommage puisqu'il avait tout de même un certain potentiel face au scénario.  Il faut vraiment aimer le genre slice of life mélangé au yuri pour vraiment l'apprécier!
     
    Ma note
    2  / 5 

     

    Vous aimerez aussi:

    SLOW START
    12 épisodes

      


    votre commentaire
  • Animation Japonaise ❖ Sketchbook: Full Color's

    YOUR NAME
     Film d'animation 

    Your name

    Durée: 107 min. - Année : 2016 - Audio: VOSTFR - Réalisateur: Shinkai Makoto -
    Genre: Drame, Mystère, Romance, School Life, Slice of Life, Surnaturel  

    Synopsis: Mitsuha est une lycéenne qui réside dans une petite ville située dans les montagnes. Elle vit aux côtés de sa petite soeur, sa grand-mère ainsi que son père, bien que ce dernier ne soit jamais à la maison à cause de son travail de maire. En réalité, sa vie ne lui convient pas et souhaite pouvoir vivre à Tokyo. Taki est un lycéen qui habite à Tokyo et qui adore l'architecture et l'art. Il vit une vie normale d'étudiant entouré d'amis et travaille même dans un petit restaurant italien. Mais un jour, il fait un rêve dans lequel il est dans la peau d'une jeune fille qui vit dans une ville en montagne. Mitsuha, quant à elle, fait également un rêve dans lequel elle est dans un corps d'un garçon tokyoïte. Quel est le secret qui se cache derrière ces étranges rêves qui échangent la vie de ces deux jeunes gens ?

    Your name

    Your name

    Your name

    Your name

    Your name

    Your name

    Your name

    Your name

    Mon avis: Encore une fois Shinkai Makoto a su jouer avec la corde sensible! Il faut dire qu'il nous a habitué à ce genre d'histoire hyper touchante mais aussi tellement philosophique. Il a une vision des liens amoureux qui se rapprochent énormément du romantisme. Your name n'a pas su échappé à la patte de l'artiste que l'on sent très présente dans la forme comme dans le fond: décors magnifiques, paysages comtemplatifs, une vie tokyoïtes mouvementés.  Et puis,  comme dans toutes ses oeuvres, on y retrouve une certaine réalité dans la fiction. Notre attachement n’est pas contrôlé et nos émotions sont guidées par les images sublimes qui défilent devant nos yeux. La musique y est sans doute pour quelque chose puisqu'elle apporte sa touche à certains non-dit. On se laisse facilement prendre lorsqu'on comprend le secret des rêves de nos deux protagonistes.  Je suis heureuse d'avoir enfin eu le temps de voir ce film d'animation, il a donné un second souffle à ma philosophie que je pensais éteinte depuis un moment. 

     
    Ma note
    3  / 5 

     

    Vous aimerez aussi: 

    BYOUSOKU 5 CENTIMETER
    3 épisodes

      

    KANOJO TO KANOJO NO NEKO
    1 épisodes

      

    DAREKA NO MANAZASHI
    7 minutes

      


    9 commentaires